Actualités


Actualité

Baromètre mensuel L'Hôtellerie-FNIH

Hausse sensible de la fréquentation
des quatre étoiles en avril 97

Tandis que les catégories deux et trois étoiles traînent la patte, l'hôtellerie haut de gamme a vu son taux d'occupation progresser de 7,8% au cours du mois d'avril dernier. Au terme des quatre premiers mois de l'année, la fréquentation a progressé globalement de 1%.

L'industrie hôtelière est de par sa nature étroitement liée à la conjoncture économique, politique et sociale tant au niveau national qu'international. En d'autres termes, elle est soumise aux moindres aléas qui se répercutent rapidement sur les niveaux d'activité. En témoignent les chiffres du baromètre mensuel L'Hôtellerie-FNIH du mois d'avril dernier établi à partir d'un échantillon de 150 établissements (dont 82 hôtels deux étoiles, 56 hôtels trois étoiles et 12 hôtels quatre étoiles). Certes relativement bien orientée depuis le début de l'année 1997, la fréquentation de l'hôtellerie indépendante française a stagné durant le mois d'avril. Ainsi, seuls les établissements haut de gamme ont en effet constaté une amélioration sensible de leur taux d'occupation. Ce dernier réalisant une progression de 7,8% pour atteindre les 54,5% contre 50,5% à la même période un an plus tôt. En revanche, du côté des deux et trois étoiles, les résultats se sont révélés nettement plus décevants. Ces deux catégories ont effectivement obtenu de mauvais scores en avril 1997. Après une nette amélioration de leur taux d'occupation au cours du mois de mars dernier (+5%), les hôtels deux étoiles ont vu leur activité chuter de 2% se stabilisant tout juste au-dessus de la barre des 50% (très précisément 50,4%). Quant aux unités trois étoiles, elles sont seulement parvenues à maintenir un niveau de fréquentation équivalent à celui de l'année précédente à 50,2% contre 50,3% en avril 1996.

Prix moyen en hausse de 2% en résultats cumulés à fin avril

Concernant l'évolution des prix moyens chambres (T.T.C.), on observe un fait assez marquant au sujet de l'hôtellerie haut de gamme. Le prix moyen chambre de cette catégorie a progressé dans des proportions identiques à la remontée du taux d'occupation : +7,3% à 794 francs. Par ailleurs, les deux étoiles ont amélioré leur prix moyen de 2,7% passant ainsi de 264 francs en avril 1996 à 271 francs en 1997. Par contre, les établissements trois étoiles ont eux enregistré un fléchissement de 0,3% stabilisant leur prix moyen chambre à 346 francs.

Si l'on analyse les résultats cumulés sur les quatre premiers mois de l'année, le taux d'occupation moyen de l'hôtellerie indépendante française a globalement augmenté de 1%. A l'exception des hôtels deux étoiles qui demeurent en retrait par rapport aux performances réalisées en 1996, les autres catégories ont toutes accueilli davantage des clients. Parallèlement, le prix moyen chambre est en hausse de près de 2% et ce pour l'ensemble des catégories étudiées.

C.C.

Prix moyens 2 étoiles

Prix moyens 3 étoiles

Prix moyens 4 étoiles

Taux moyens 2 étoiles

Taux moyens 3 étoiles

Taux moyens 4 étoiles

Résultats cumulés à fin avril 1997
Cumul au 30/04/97
Taux d'occupation Prix moyens T.T.C.
97 96 Dif 97 96 Dif
2 étoiles 46,4% 46,7% -0,8% 265 F 259 F 2,3%
3 étoiles 46,2% 45,7% 1,2% 359 F 357 F 0,6%
4 étoiles 45,2% 41,9% 7,8% 678 F 672 F 0,9%

Résultats du mois d'avril
Catégories
Taux d'occupation Prix moyens T.T.C.
97 96 Dif 97 96 Dif
2 étoiles 50,4% 51,4% -2% 271 F 264 F 2,7%
3 étoiles 50,2% 50,3% -0,1% 346 F 347 F -0,3%
4 étoiles 54,5% 50,5% 7,8% 794 F 740 7,3%



L'HÔTELLERIE n° 2513 Hebdo 12 juin 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration