Actualités


Vie professionnelle

Corse

Mise en place d'un groupement d'employeurs

La démarche a été initiée en décembre dernier et a immédiatement emporté l'adhésion des professionnels de la micro-région. Un groupement d'employeurs "Mare Neve" a été constitué sous la forme d'une association loi 1901 à Ile Rousse près de Calvi en Haute-Corse. "Nous avions pour objectif d'offrir aux professionnels corses un personnel qualifié et permanent d'une saison sur l'autre, explique Marcelle Geronimi, la secrétaire du groupement. Nous avons mis en place cette structure en partenariat étroit avec la direction du travail et l'ANPE de Bellegarde dans la vallée de la Moriène. Le principe était d'offrir aux employés des CDI : après la saison estivale en Corse, ils étaient employés sur le continent pour la saison des neiges ou engagés dans des cycles de formation par le biais de contrat de qualification." Une vingtaine d'emplois étaient ainsi débloqués rien que sur la région de Calvi, alors que des professionnels d'autres micro-régions de l'île étaient prêts à participer à la démarche.

Tout ceci est déjà décrit par les initiateurs au passé, car avant même son démarrage, la démarche est bloquée à cause de... la zone franche corse. "Alors que nous avons travaillé avec les services de l'Etat pour mettre en place cette structure, nous sommes aujourd'hui dans une impasse. Nous avons dû conseiller à nos adhérents d'embaucher leurs personnels pour 6 mois directement, car les exonérations partielles de charges sociales pour les créations d'emplois (1.500 F pour un SMIC dégressif jusqu'à deux SMIC) ne s'appliquent pas aux associations, donc aux groupements d'employeurs !, poursuit Marcelle Geronimi. Après de nombreux contacts et courriers, les autorités ont avoué avoir oublié les groupements d'employeurs dans la zone franche !" "Et ce n'est qu'une des incohérences de ce dispositif ! renchérit Roland Dominici de la Coordination des industries touristiques de la Corse. Non seulement la baisse des charges sociales ne concerne pas le groupement d'employeurs, mais elle ne s'applique en plus aux CDD qu'à partir d'une durée de 6 mois d'emploi. Compte tenu de l'état de notre saison touristique, les hôteliers sont peu nombreux à pouvoir engager du personnel sur une telle période !"

L. Peretti



L'HÔTELLERIE n° 2511 Hebdo 22 mai 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration