Actualités


Conjoncture

Tendance positive de l'hôtellerie de haut de gamme à Paris

Soutenue par les événements et l'économie

Nous avions évoqué, début avril, une tendance exponentielle de la progression de revenus hébergement par chambre disponible (Revpar). Ce Revpar progressait de 6% en janvier, de 14% en février et de 16% en mars. Cette tendance a été maintenue en avril, grâce à une progression de 24% pour l'ensemble de la catégorie.

Le mois d'avril voit la tendance de rattrapage des retards se confirmer, avec une progression généralisée des taux d'occupation. L'occupation des chambres progresse de 20% en moyenne (augmentation de 12 points de la fréquentation) avec des différentiations sensibles selon les types d'hôtels.

En effet, sur les cinq segments qui composent l'offre hôtelière haut de gamme à Paris, celui des palaces voit son occupation progresser de 15 points (+ 31%), ce qui correspond à une progression de 26% en cumul depuis le début de l'année. Cette bonne santé conjoncturelle ne peut pas justifier à elle seule les nombreux mouvements capitalistiques qui animent ce secteur depuis maintenant quelques mois et qui vient d'être complétée par la cession de l'hôtel Meurice ; ces indices à la hausse sont tout de même encourageants et peuvent influencer les nombreux investisseurs qui travaillent aujourd'hui sur les palaces parisiens.

En terme d'occupation, les autres segments progressent de 9% à 23% en avril, ce qui correspond à une progression moyenne de 14% en quatre mois pour les 8.000 chambres étudiées dans ce marché haut de gamme.

Le prix moyen, sujet de tant de réflexions stratégiques, finit par se stabiliser, en moyenne pour les cinq familles d'hôtels considérées. Au mois d'avril, comme en cumul sur les quatre premiers mois, il progresse de quelques francs, avec des comportements encore une fois différentiés selon les types d'hôtels analysés.

Au mois d'avril, le segment de Grand Luxe affiche la plus forte progression, avec + 8,5%. Ces progressions de prix moyens restent néanmoins limitées et font l'objet d'une attention toute particulière de la part de chaque hôtelier.

L'environnement international, particulièrement important pour l'hôtellerie haut de gamme, de même que certains indices économiques français permettent de maintenir des prévisions positives sur les prochains mois, en espérant que les week-ends de mai et la campagne électorale ne viennent pas freiner l'élan actuel.

P. Gauguier, directeur associé PKF Consulting France

Hôtellerie haut de gamme à Paris

Mois 1996 1997
d'avril
TO Recette REVPAR TO Recette REVPAR
moyenne moyenne
par chambre par chambre (Var %)
Palaces 49,36% 3.159 1.560 64,80% 3.137 2.033 30%
Grand Luxe 57,71% 1.468 847 66,53% 1.594 1.060 25%
Hôtels de charme 59,29% 1.435 851 64,30% 1.481 952 12%
Gros porteurs 65,62% 780 512 81,07% 791 642 25%
First Class 55,54% 1.006 559 66,21% 996 659 18%
Moyenne 4 étoiles 60,13% 1.203 723 72,36% 1.240 897 24%

Cumul 1996 1997
janvier-
avril TO Recette REVPAR TO Recette REVPAR
moyenne moyenne
par chambre par chambre (Var %)
Palaces 41,72% 3.068 1.280 52,45% 3.203 1.680 31%
Grand Luxe 51,35% 1.450 745 55,76% 1.479 825 11%
Hôtels de charme 52,92% 1.437 760 57,60% 1.476 850 12%
Gros porteurs 60,31% 754 455 70,44% 736 519 14%
First Class 52,12% 959 500 58,48% 956 559 12%
Moyenne 4 étoiles 54,56% 1.159 633 62,36% 1.176 734 16%

Hôtellerie haut de gamme à Paris

Le baromètre de PKF Consulting France sur l'hôtellerie haut de gamme à Paris est établi à partir d'un échantillon de 30 hôtels classés 4 étoiles, soit un total de 8.000 chambres. Ces hôtels haut de gamme sont segmentés en cinq familles suivant le croisement de deux critères : le prix moyen et le concept du produit.

- les palaces se caractérisent par un prix moyen de l'ordre de 3.000 F HT et plus ;

- Les hôtels de grand luxes bénéficient du prestige de leur marque et immeuble ;

- les boutiques hôtels ou encore les hôtels de charme sont de petites unités, de 40 à 100 chambres ;

- les gros porteurs ont une capacité de 500 à 1.000 chambres ;

- Les First Class constituent les véritables 4 étoiles.



L'HÔTELLERIE n° 2511 Hebdo 22 mai 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration