Actualités


Vins

Fête des Mères

Dites-le avec des bulles

Dimanche 25 mai, c'est la fête des mamans. Un moment privilégié pour mettre en avant vos plus belles cuvées de champagnes mais aussi ces coffrets, bouteilles ou présentations que les producteurs champenois lancent traditionnellement à cette occasion. Quelques idées qui pétillent.

Recette gourmande chez DeSouza

Pour accompagner sa cuvée Brut rosé, le champagne DeSouza vous suggère cette recette réalisée spécialement par Rudy Defrenne, du restaurant Le Carillon, à Tournai : le Nougat glacé sur coulis de fruits rouges.

Ingrédients pour 10 personnes :

Pour la meringue : 5 blancs d'oeufs, 150 g de sucre, 150 g de miel, 500 g de crème fouettée, 150 g de pralin.

Pour la bombe : 4 jaunes d'oeufs, 50 g de sucre.

Coulis de fruits rouges, quelques fruits rouges.

Progression :

* Battre la crème fraîche et incorporé le pralin en fin d'émulsion, réserver au frais.

* Monter les blancs en neige, ajoutez le sucre et le miel cuit à 120°C, fouetter jusqu'à refroidissement.

* Emulsionner les jaunes d'oeufs et le sucre en chauffant progressivement au bain-marie. Mélanger ensuite délicatement la crème fouettée, la bombe, ajoutez les blancs meringués, placer le tout dans des moules au congélateur pendant 6 heures.

* Servir sur un coulis de fruits rouges accompagné de quelques fruits.


Flacon antique et pochette de soie pour Gosset

Harmonie soyeuse chez Gosset pour la Fête des Mères. Ce double cadeau se compose de la cuvée Grand Rosé 1990 présentée dans son élégant flacon antique et d'un carré de soie aux couleurs pastel. «Les arômes fruités du Grand Rosé 1990 s'accordent parfaitement à la teinte rose tendre de cette pochette qui s'inspire d'un dessin de grappes et de feuilles créé en exclusivité pour Champagne Gosset», indique-t-on. Tout d'élégance.

Un superbe champagne rosé issu à 80% de chardonnay.

Soie et champagne chez Krug

Pour célébrer la Fête des Mères, la Maison Krug propose un coffret contenant un superbe carré de soie dessiné spécialement par Michel Charrier et une bouteille de Krug Grande Cuvée. Un vin issu d'une fermentation en petits fûts de chêne et qui a reposé six ans en cave. Un très beau champagne au goût unique.

Finesse des bulles, finesse de la soie. Un élégant cadeau signé Krug.

Philipponnat pense à un pique-nique

C'est à un pique-nique que songe Philipponnat en vous proposant son magnum de Réserve rosé dans un charmant panier d'osier. Une idée champêtre et de bon goût autour d'un vin issu de pinot noir, pinot meunier et chardonnay alliant fraîcheur et raffinement. La présentation existe également en format bouteille.

La Réserve rosé

de Philipponnat est proposée dans

un panier d'osier.

L'Impérial rosé
de Moët & Chandon

La cuvée brut Impérial rosé millésime 1990 se caractérise par des notes dominantes de fruits rouges bien mûrs, de groseille et de cassis. Cet assemblage de chardonnay (31%), de pinot meunier (22%), de pinot noir (32%) et de vin rouge en provenance d'Hautvillers, Aÿ et Bouzy (15%) offre une jolie couleur rose saumon et des reflets cuivrés. C'est à l'apéritif, au cours du repas sur des langoustines ou encore en accompagnement de sorbets que cette cuvée exprime le meilleur d'elle-même, conseille-t-on chez Moët et Chandon. Un vin délicieusement féminin.

Dominée par

le fruit rouge,

un champagne rosé à servir

à l'apéritif

mais aussi sur des sorbets.

Un champagne de femmes pour les femmes

Soucieuse du monde qui l'entoure et toujours à l'écoute des consommateurs, la société F. Bonnet a provoqué l'an dernier une mini-évolution dans l'univers du champagne en créant Princesse de France, un vin 100% féminin, conçu par des femmes pour les femmes.

«La femme représente près de 80% des clients champagne. Nous nous devions de prendre ce phénomène en considération. Qui plus est, une étude réalisée in vivo sur le comportement des consommateurs face au linéaire champagne et une étude qualitative sur le goût tendraient à démontrer que les sensations organoleptiques du palais féminin et ses perceptions du packaging ne sont pas forcément identiques à celles des hommes», explique Daniel Thibault des champagnes Piper-Heidsieck. C'est donc sur ces nouvelles données que Princesse de France a été conçue. Afin de répondre aux attentes des consommatrices, la société a donc décidé de donner carte blanche à des femmes. Ainsi, Cécile Rivault et Myriam Jacquemint, oenologues de la division champagne du groupe Rémy Cointreau, se sont attelées à l'ouvrage.

L'assemblage réalisé est issu à 20% de chardonnay, à 60% de pinot noir et 20% de pinot meunier et vieilli environ 24 mois. Un vin rond, aux notes de biscuit.

A découvrir Mesdames.

Un vin destiné aux palais féminins.

Un bracelet Fleur de Champagne

La Maison Duval Leroy vient de créer un bracelet fantaisie dont les maillons sont la réplique de la chaînette qui orne les étiquettes de la gamme Fleur de Champagne lancée l'an dernier dans le circuit traditionnel.

Le jour de la Fête des Mères, les établissements qui se sont associés à Duval Leroy vont offrir ce bracelet aux mamans consommatrices d'une bouteille de la collection Fleur de Champagne.

Cadeau spécial

restauration chez Duval Leroy.

Veuve Clicquot s'adresse aux écoles d'art

L'initiative a mis en lice 37 projets de jeunes étudiants des écoles d'art de Paris, Londres et Milan sur le thème d'un seau à champagne. Le jury, présidé par le maître verrier Carlo Moretti, a retenu le travail de Charlotte Gouzy (Les Ateliers à Paris) pour son seau pliable qui a reçu le 1er prix et un chèque de 30.000 F. Le deuxième prix a été remis à Coline Monnier (Les Ateliers à Paris) et le troisième à Joanne Wrage (Royal College of Arts, London). Le coup de coeur du jury est allé à Urs Ruggabbe (Milan) pour son seau sportif déclinable.

Ce seau à champagne au design contemporain

se plie. Etonnant.


POMMERY JOUE AVEC LA GAMME
DU VIN DE CHAMPAGNE

Jusqu'à présent, Pommery se situait dans deux grandes familles de champagne : le Brut Royal et le Brut Millésimé. Deux approches totalement différentes puisque le premier présente une grande spontanéité et le second propose un vin plus complexe, plus charpenté qui demande une certaine démarche de la part du consommateur. Aujourd'hui, Pommery élargit sa gamme en offrant un nouveau vin de champagne nommé Apanage.

Produit innovant de la célèbre maison rémoise, elle le situe comme étant «la réponse oenologique : un brut plus rare à la composition très finement travaillée». L'Apanage ne renie en rien la ligné du style Pommery et arrive même à dévoiler une personnalité qui lui est propre.

Si le Brut Royal est le résultat de l'association d'une quarantaine de crus et de moins d'une dizaine de cépages spécifiques et si la composition du Millésimé est beaucoup plus sévère, l'assemblage de l'Apanage résulte des deux précédents. En effet, il garde la spontanéité du Brut à laquelle vient se greffer la finesse du Millésimé. Concrètement, il réunit une palette plus courte d'une douzaine de crus sélectionnés, dont 45% de chardonnay, et celle des grands crus Pommery. Sa durée de bonification a été allongée de six mois, pour un résultat plus fondu.

L'Apanage est également une nouvelle façon d'appréhender le champagne. Traditionnellement, ce type de produit est consommé soit lors de l'apéritif, le Brut Royal en l'occurrence, soit pour accompagner un déjeuner ou un dîner d'exception, les Cuvées Millésimées. Avec le Brut Royal Apanage, Pommery fait le pari d'un champagne que l'on peut consommer lors de l'apéritif et poursuivre à table. Logique, puisqu'il a la quintessence tant de l'un que de l'autre.

Aucune surprise non plus, à ce que Gérard Boyer, aux rênes des Crayères, soit le parrain du petit dernier. Pour l'occasion, le chef rémois a concocté des recettes exclusives pour l'accompagner au cours du repas. «Il me donne envie de cuisiner parce que je sais que je vais pouvoir trouver de nombreux accords «vin-plats» nécessaires pour que la fête soit une réussite. Il a une présence, une vivacité qui peuvent autoriser le cuisinier à certaines audaces et cela est très important, car la puissance créatrice d'un chef n'est pas obligée de s'estomper derrière le vin», confie Gérard Boyer.

Et comme un bonheur n'arrive pas sans un autre, la maison Pommery a profité de l'occasion pour procéder à un relookage complet de la gamme, qui rappelle l'ancien temps...

Pour la Fête des Mères, découvrez

cette nouvelle cuvée dans un coffret

accompagnée de ses deux flûtes de cristal.



L'HÔTELLERIE n° 2511 Hebdo 22 mai 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration