Actualités


Au fil de la semaine

* Stages à l'Ecole Lenôtre :

Voici les stages proposés par l'Ecole Lenôtre pour le mois de juin :

- Catégorie pâtisserie : du 2 au 6 juin : «Entremets n° 2 : mariage tex-
tures/saveurs, nouveaux montages» et «Petits fours n° 1 : salés, sucrés» ; du 9 au 13 juin : «Petits fours n° 2 : prestige sucrés» ; du 16 au 18 juin : «Desserts pour brasseries» ; du 16 au 20 juin : «Entremets n° 3 : saveurs chocolat» ; du 23 au 27 juin : «Croquembouches et supports».

- Catégorie chocolat - confiserie : du 2 au 6 juin : «Le royaume de la confiserie à l'ancienne».

- Catégorie glaces : du 9 au 13 juin : «Glaces, entremets glacés et technologies» ; du 23 au 27 juin : «Desserts glacés pour salons de thé, brasseries, restaurants».

- Catégorie travail du sucre : du 2 au 6 juin : «Sucre soufflé» ; du 9 au 13 juin : «Sucre tiré» ; du 16 au 20 juin : «Perfectionnement du sucre».

Renseignements : Ecole Lenôtre,
40 rue Pierre Curie, BP 6, 78375 Plaisir Cedex. Tél. : 01.30.81.46.34. Fax : 01.30.54.73.70.

* Bon week-end en ville en Poitou-Charentes :

Les offices de tourisme de Poitiers, Angoulême et La Rochelle ont décidé de promouvoir l'opération «Bon week-end en ville», qui doit permettre aux hôteliers de faire le plein en période creuse. A Poitiers, on offre aux clients un livre sur l'histoire locale ou une photo sous verre d'un monument ; à La Rochelle, les musées et l'aquarium proposent des tickets d'entrée à prix réduits et donne un paquet de sel de l'Ile de Ré. Côté hôteliers, on offre des nuitées gratuites, selon la saison et les possibilités.

* Naissance de l'UGEF :

C'est au sein de la Confédération française du commerce de gros interentreprises et du commerce international qu'est née l'UGEF (Union nationale des grossistes en équipements et fournitures pour CHR, collectivités et métiers de bouche). Particulièrement représentative puisque rassemblant la plupart des leaders (Chomette-Favor, Ecotel, Equipro, Gafihc, La Corpo, Servia), cette association a pour objectifs, outre la défense des intérêts professionnels de ses membres, la promotion de leurs activités spécifiques, tant sur le plan national qu'international. Pour tout renseignement : Isabelle Bernet au 01.44.55.35.00.

* Charentes Distribution sous le contrôle de France Boissons :

Entreprise de distribution auprès des cafés, hôtels et restaurants de Charente-Maritime, cette société, qui emploie 12 personnes pour un CA de 25 MF (et un déficit de 312.000 francs), passe sous le contrôle du réseau France Boissons, et quitte le groupe Fischer. Ce qui amène son déménagement de Merpins à Rochefort et son redéploiement régional en accord avec les implantations géographiques des dépôts de France Boissons (groupe Heineken).

* Peck, le Fauchon milanais :

Peck, l'institution gastronomique milanaise, vient d'ouvrir dans la capitale lombarde, un mégastore de 3.300 m2. Trois étages de vente et d'exposition. Gastronomie, oenothèque, pâtisserie, cafétéria et bar réalisent un chiffre d'affaires de l'ordre de 100 millions de francs. Outre le mégastore, Peck gère quatre points de vente dans le centre historique de la cité et dans les aéroports.

* Un deuxième drugstore à Rome :

Le succès du premier drugstore romain implanté dans la gare Termini avec, pour locomotives, un supermarché Conad et une unité de restauration Casina delle Rose (Cremonini) est à l'origine de l'ouverture d'un second représentant de l'espèce dont le food court est animé par McDonald's.

* Bonne reprise du restaurant Barrier à Tours :

Après 50 ans d'activité, Charles Barrier a raccroché son tablier l'an dernier en cédant son restaurant de Tours à Jack Magord. Celui-ci a confié les cuisines à Hervé Lussault, jeune chef qui a été formé au LEP Bayet de Tours puis au Fouquet's, à Artigny et chez Senderens. Hervé Lussault est assisté de deux chefs formés par Charles Barrier : Stéphane Guérin et Benoît Richard ainsi que du sommelier Charles-André Charrier. Cette succession n'aura pas entraîné de problèmes puisque l'année 1996 s'est terminée par une augmentation de 25% du chiffre d'affaires avec la même politique de prix et une carte qui a subi quelques retouches.

* Passeport pour gastronomes :

Christian Reichlin a lancé, en collaboration avec 21 restaurants charentais choisis pour leur cadre et leur niveau gastronomique, un «passeport gourmand». Ce petit livret rouge, vendu 295 F et valable un an, est vite amortissable, puisqu'il offre sur sa présentation lors de l'addition une réduction de 50% pour une table de deux couverts dans les établissements concernés. Disponible à Angoulême, au siège de la société EMC2, le passeport est tiré à 1.500 exemplaires.

* Terroir et Patrimoine :

La Fnotsi (Fédération nationale des offices de tourisme et syndicats d'initiatives) a créé le club des offices de tourisme-Villes de terroir afin de promouvoir les richesses des 26 villes adhérentes. C'est ainsi qu'est née la campagne de promotion des cuisines du terroir : Terroir et Patrimoine. En 1997, 185 restaurants participent à cette campagne en devenant de véritables ambassadeurs de leur ville : ils incitent leurs clients à prendre le temps de déguster leurs créations, les productions des terroirs avoisinants mais également «à déguster» la ville en les conseillant pour les visites. Ces restaurateurs s'engagent par une Charte de qualité à proposer un menu Terroir et Patrimoine à un prix de 100 F, à informer leur clientèle, à faire la promotion des autres restaurants du club... et à concevoir pour les enfants un menu Petit Gourmet. Pour en savoir plus : Fnotsi au 01.44.11.10.30.

* Les Logis de France de l'Indre investissent :

Les 30 Logis de France situés dans le département de l'Indre viennent de tenir leur assemblée générale sous la présidence de Bernard Brossier, patron du «Boeuf Couronné» à Mézières-en-Brenne». Une réunion qui a d'abord permis de faire le point sur le poids économique de cette chaîne à l'échelon départemental avec 378 chambres, 2.893 couverts et près de 200 salariés dont 43 apprentis en cuisine et 34 en salle. Dans une conjoncture pourtant difficile, les Logis vont de l'avant puisque l'an passé, près de 40% d'entre eux ont réalisé des investissements dont 60% par autofinancement, soit au total pour le département près de 1,8 MF d'investissement, activité qui devrait se développer grâce aux bonifications de prêts consenties par le Conseil général de l'Indre. Les Logis veulent poursuivre cette politique volontariste en participant à des salons, en développant la formation de leurs adhérents et bien sûr en s'inscrivant dans la démarche de la Fédération nationale qui lance sa centrale de réservations.

* Michel Pipet cède «Les Antiquaires» :

Michel Pipet, propriétaire depuis 1983 du restaurant orléanais «Les Antiquaires» (1 étoile Michelin) a décidé de céder son établissement. C'est Philippe Bardau, 35 ans, chef de la «Cantine des Gourmets» à Paris (1 étoile Michelin également) qui va prendre sa suite. Philippe Bardau a travaillé notamment chez Paul Huyart (La Crémaillère à Orléans), Louis Outhier (L'Oasis de La Napoule) et Jacques Maximin (Négresco à Nice).

* Succès du salon de l'hôtellerie à Orléans :

Après un intermède d'un an, le salon de l'hôtellerie est à nouveau présent à Orléans, mais organisé cette fois par Orléans-Gestion et non plus par les professionnels du secteur. La 7ème édition, qui vient de se tenir, a attiré plus de 2.000 visiteurs professionnels.

* Holiday Inn Garden Court à Beyrouth :

Holiday Inn Worldwide a signé un contrat portant sur l'exploitation d'un hôtel Holiday Inn Garden Court à Beyrouth au Liban. L'établissement, qui sera la propriété de Dunes Real Estate Company, comprendra 134 chambres, un restaurant, un bar, une salle de réunion et un centre d'affaires. La construction s'achèvera au printemps 1998. Par ailleurs, une autre unité Holiday Inn verra le jour au cours de l'été 1998 dans la même ville.

* Holiday Inn prend pied à Grenoble :

La chaîne britannique, propriété du groupe Bass Plc, ouvrira un établissement à Grenoble au cours du deuxième trimestre 1997 après conversion de l'hôtel Président exploité par un nouveau franchisé Holiday Inn-le groupe SHB. L'unité, qui comprend 105 chambres, bénéficiera d'un programme de rénovation d'un montant de 900.000 francs.

* Concours du meilleur apprenti restaurant d'Alsace :

Maryline Roman, apprentie au restaurant «Aux Ducs de Lorraine» à Saint-Hippolyte et au CEFPPA, a remporté la 13ème édition du concours régional du meilleur apprenti restaurant d'Alsace-Trophée Grand Marnier, organisée à Illkirch par l'Association des maîtres d'hôtel de France, région Alsace, présidée par Bernard Epp. La seconde et troisième places ont été attribuées à Guillaume Weller, élève en BEP au Lycée hôtelier d'Illkirch et à Chrystelle Dorsi, élève en BEP au Lycée Aristide Briand à Schiltigheim.

* Workshop Formation-Recrutement en hôtellerie :

La communication entre les entreprises hôtelières et leurs futurs collaborateurs que constituent les élèves des écoles supérieures hôtelières est une nécessité ressentie à la fois par les employeurs et les étudiants. Voilà pourquoi l'Université de Savoie de Chambéry travaille actuellement sur la mise en place d'un workshop consacré à la formation et au recrutement en hôtellerie. Son objectif : rassembler à Paris les écoles supérieures hôtelières (post BTS) et les responsables opérationnels et DRH d'entreprises, afin de faciliter les échanges d'information et créer un véritable partenariat. Pour plus de renseignement sur cette initiative, contacter Paul Constable à l'Université de Savoie au 04.79.75.85.85.

* Le Beaujolais en CD-Rom :

Avec une préface de Georges Blanc et de Bernard Pivot, le CD-Rom «Beaujolais Multimédia» a belle allure. Produit par Atritek comme le point de départ d'une série de guides multimédias sur les vignobles français, ce document trilingue (français, anglais et allemand) permet de découvrir l'histoire et la géographie du vignoble, d'une dizaine de propriétés parmi les plus performantes du secteur et de quatre sites (dont le Hameau du Vin et le Château de Pizay à Morgon, un hôtel de luxe au cœur du vignoble). Vendu moins de 200 francs, il est disponible auprès d'Atritek (03.85.35.21.05.).

* «Au Bureau» à Chartres :

Après Orléans et Blois, l'enseigne «Au Bureau» poursuit son développement en région Centre. L'ancienne Brasserie Marceau à Chartres a en effet revêtu l'enseigne «Au Bureau» sous la direction de Sylvie et Guy Chesneau.



L'HÔTELLERIE n° 2510 Hebdo 15 mai 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration