Actualités


Flashes

Lyon

Gala des Chefs

Organisé au Palais des Congrès de Lyon, le Gala des Chefs a été l'occasion de l'alliance des seize chefs rhônalpins les plus prestigieux sous le parrainage de Paul Bocuse pour une cause estimable : le don de la vie.

Accueillant 500 convives, le Gala des Chefs, organisé à l'initiative de Pascal Meilheurat, a généré plus de 120.000 francs de bénéfices qui viennent d'être reversés à parts égales (61.250 francs) respectivement aux associations de dons d'organes que sont Hesperis et l'Adot.

Parfaits soutiens de l'initiative, par leur démonstration et leur participation bénévole, les chefs ont ainsi démontré qu'il avaient du cœur..

Autour de Paul Bocuse, Georges Blanc, Alain Pic, Marc Veyrat et Pierre Troisgros (au premier plan), les chefs rhônalpins concernés par l'opération.

Décoration

Remise des Palmes
Académiques à Alain Nouvet

M. Vandevoorde, doyen de l'inspection générale de Etablissements et Vie Scolaire et Jacques Cremadeills, directeur de l'Académie de Paris, ont remis les insignes d'Officier des Palmes Académiques à Alain Nouvet, proviseur du Lycée technique hôtelier Jean Quarré à Paris. En présence de plusieurs personnalités du monde de l'industrie hôtelière, le doyen a insisté, dans son discours, sur le fait que cette décoration revenait de fait à Alain Nouvet, mais qu'elle rejaillissait sur l'ensemble de l'enseignement hôtelier français.

Remise des insignes d'Officier

des Palmes Académiques à Alain

Nouvet,

proviseur du Lycée

technique hôtelier Jean Quarré

à Paris.

Inauguration

«Le Bar» d'Alain Ducasse

C'est en présence de nombreux invités que Alain Ducasse a procédé à l'inauguration du bar de son restaurant parisien baptisé tout simplement «Le Bar». Un lieu convivial au décor d'inspiration «Sécession viennoise» (lambris de chêne, moquette à motifs de feuilles de bananier, lourds rideaux à rayures) que l'on doit au talentueux architecte d'intérieur Jacques Grange.

Yves Mourousi,

Jacques Grange et Alain Ducasse,

lors de l'inauguration du «Bar».

En Inde

Pierre Potel, ambassadeur de

la cuisine normande

L'hôtel Leela, l'un des trois grands hôtels de luxe de Bombay en Inde, a organisé un festival culinaire normand au Fiorella, un de ses restaurants. Un festival culinaire, sous la houlette du chef français Pierre Potel, restaurant Le Cappeville à Gisors, qui pendant une dizaine de jours a enchanté les clients parmi lesquels on comptait Sarah Fergusson, la Duchesse d'York.

L'organisation d'une telle manifestation nécessite une logistique très au point, car pour composer une carte de plats typiquement normands à quelques milliers de kilomètres de l'Hexagone, il faut aussi prévoir le transport des matières premières, la base de la cuisine normande. Cela réprésentait 200 kg de bagages : camembert AOC, Pont Lévêque, livarot, beurre AOC, Crème d'Issigny AOC, foie gras, cidre, pommeau, jus de pomme, calvados, tripes, andouille de Vire, boudin noir, etc. Deux jours ont été nécessaires pour effectuer la mise en place avec l'aide de la brigade locale (10 personnes). L'équipe de Pierre Potel a assuré 80 couverts tous les soirs et même 100 les week-ends, pour le plus grand bien de la réputation de la cuisine normande.

De gauche à droite : Mme Dimple, responsable du restaurant, Pierre Potel, le chef du restaurant, Sarah Fergusson, le second, Francis Mélais, Christopher Newberry, directeur général de l'hôtel Leela.

«Cuvées Saint Martin, Cuvées du partage»

Les vignerons de Touraine ont du cœur

En hommage à Saint Martin (1.600ème anniversaire de la mort de celui qui partagea son manteau avec un mendiant et qui fut inhumé à Tours), les vignerons et négociants de Touraine ont décidé de reverser 1 franc par bouteille vendue pendant toute l'année 1997, à deux associations qui ont choisi le sport pour favoriser l'autonomie et l'insertion des handicapés : la Fédération Handisport pour les handicapés physiques et la Fédération du Sport Adapté pour les handicapés mentaux. Cette généreuse initiative, qui devrait permettre de recueillir 2 millions de francs, est parrainée par plusieurs Martin célèbres parmi lequels, représentant la gastronomie, Martin Cantegrit du Récamier et Guy Martin du Grand Vefour.

Les Martins célèbres parrains des «Cuvées Saint Martin, Cuvées du partage» : debout : Patrice Martin, Patricia Martin (France 3), Martin Gray ; assis : David Martin, Martin Cantegrit et Guy Martin.

Thaï Elephant

Clé d'Or GaultMillau 97

Olivier Barrot, directeur des rédactions, a remis cette Clé d'Or, en présence de S.E. l'Ambassadeur de Thaïlande à Karl Steppe, président du groupe Blue Elephant International, Oth Sombath, le chef du «Thaï Elephant» et Manuel da Motta Veiga, directeur et animateur du restaurant.

Installé à Paris depuis 1991, le restaurant Thaï Elephant est l'un des fleurons du groupe Blue Elephant qui compte trois autres restaurants de cuisine royale thaï à Bruxelles, Londres et Copenhague, ainsi que deux restaurants de cuisine indienne sous l'enseigne «La Porte des Indes» à Bruxelles et à Londres. Cette année, le groupe de Karl Steppe s'apprête à ouvrir au printemps deux autres unités «Blue Elephant» à Dubaï et Delhi et en septembre à Beyrouth, dans le cadre d'hôtels de luxe. Quant à «La Porte des Indes», le groupe n'exclut pas d'ouvrir une unité parisienne au moment opportun.

Manuel da Motta Veiga, directeur du restaurant, le chef Oth Sombath et Karl Steppe, président du groupe Blue Elephant International (à droite) reçoivent la Clé d'Or GaultMillau des mains de Marc-Noël Vigier,

P-dg du groupe Le Moniteur, en présence de S.E. l'Ambassadeur de Thaïlande (au fond) et de l'acteur Michel Blanc.

Paris

La Rôtisserie du Beaujolais fête son entrée au Club Prosper Montagné

Alain Robert, directeur de la Rôtisserie du Beaujolais à Paris, et son chef, Didier Pasturel, tous deux ardents défenseurs de la cuisine traditionnelle, ont organisé un superbe dîner pour fêter leur entrée au sein du très fermé Club Prosper Montagné. En présence de Claude Terrail et de son épouse, venus en voisins de la Tour d'Argent, Bernard Chevereau, président du Club Prosper Montagné, félicita toute l'équipe du restaurant pour leur maintien des traditions gastronomiques et la qualité toujours au rendez-vous.

De gauche à droite :

Alain Robert, Mme Terrail, Maurice Joliette, Didier Pasturel, Bernard

Chevereau, Claude Terrail

et Philippe Lecordier.



L'HÔTELLERIE n° 2504 Hebdo 3 avril 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration