Actualités


Au fil de la semaine

* Méridien prend de la hauteur à Lyon :

A Lyon, le «Pullman Part-Dieu» c'est fini, vive «Le Méridien» ! Comme prévu, l'hôtel installé aux dix derniers étages de la Tour de la Part-Dieu est désormais affilié à la chaîne Méridien. Après Nice et Paris, Lyon est la troisième ville française à bénéficier d'une enseigne désormais accrochée au 33ème étage du fameux «crayon» lyonnais. Hôtel du groupe Partouche dirigé par Michel Borello qui témoigne de ce «besoin d'une enseigne internationale à identité française à Lyon», cet établissement de 245 chambres s'est vu offrir une «cure de rajeunissement» en 1996 (12 MF de travaux de rénovation de 110 chambres, du bar panoramique et du restaurant) qui se poursuivra fin août 1997 avec un nouvel investissement de 12 MF pour la rénovation de 70 nouvelles chambres, la réception-atrium et des salons de réceptions.

* Jacques Thé auditionné au Palais Bourbon :

C'est le 26 mars que le président de la FNIH a été auditionné par les membres de la commission de la production et des échanges de l'Assemblée nationale. Une volonté de la part des députés d'être en prise directe avec les CHR, afin de mieux faire le point sur les difficultés que rencontrent les entreprises. Notons que Jacques Thé a demandé aux parlementaires leur soutien lors de l'examen du DDOEF afin de permettre réellement à la profession de bénéficier, à terme, de l'exonération totale des charges sur les avantages en nature.

* Décès :

C'est avec tristesse que nous vous faisons part du décès de Monsieur Dany Kane, créateur d'ouvrages professionnels considérés par la profession comme une référence. Nous présentons à sa famille nos sincères condoléances.

* Complexe hôtelier :

Depuis plusieurs années, l'Association des familles rurale animait un centre de rencontres à la Tremblère dans l'Indre avec accueil de stages de formation, de familles ou de personnes âgées. L'Association vient de décider un changement de cap radical en investissant 8 MF dans le château qui va être transformé en complexe hôtelier. La Tremblère offrira avant l'été 40 chambres 2 étoiles, cinq salles de réunions et séminaires de 30 à 120 places, une piscine et une salle de restaurant de 100 couverts. Le parc de 5 hectares va également être aménagé, afin notamment de recevoir des spectacles. Le complexe veut toucher une clientèle d'affaires, mais aussi y accueillir stages, congrès et manifestations.

* Les Côtes de Provence rendent hommage à Jacques Chibois :

Celui qui a été consacré «cuisinier de l'année» par le guide GaultMillau 97 vient de recevoir les hommages de Claude Martel, président du Comité des Côtes de Provence, au cours d'une sympathique cérémonie qui se déroulait au Bacchus Gourmand, le restaurant de la Maison des vins aux Arcs (Var). «Il y a des personnes chez qui le talent va de paire avec la gentillesse, a rappelé Claude Martel, et dont la notoriété justifiée ne les rend pas pour autant imbus d'eux-mêmes. C'est le cas pour notre ami Jacques Chibois.»

* 12 semaines de fermeture pour rien ?

Le 13 juin dernier, suite à plusieurs visites, la commission de sécurité de la sous-préfecture de Châteaudun émettait un avis défavorable à l'accueil du public à l'encontre du Relais de Poste de Dangeau (Eure-et-Loir). Puis, le 3 octobre, le maire de la commune prenait un arrêté de fermeture de l'établissement jugeant que les travaux nécessaires n'avaient pas été réalisés. Le propriétaire du Relais, François Morgillo, déposait alors un recours contre cette décision auprès du tribunal administratif. Cette instance, après s'être entourée d'experts techniques, a jugé que «la structure peut recevoir des clients sans danger». Le Relais de Poste a donc rouvert ses portes après bien des tracas et 12 semaines de fermeture.

* Un bistrot au théâtre :

La décision du nouveau théâtre de Vierzon d'acheter une licence IV pour son bar a jeté le trouble chez certains professionnels et élus de Vierzon. Les soirs de spectacles, ce café sera ainsi le seul de la ville à être ouvert jusqu'à minuit ou une heure du matin. Le directeur du théâtre veut faire du bar actuel un véritable café, mais aussi un lieu littéraire doté de liaisons Internet.

Documents récents disponibles auprès d'Hotrec

- Nouvelles brochure d'Hotrec - dépliant 6 pages - disponibles en anglais

«An overview of the role and activities of the Confederation representing the hotels, restaurants, cafés and similar establishments on the European Union scene».

- Commentaires de Net sur Philoxenia - disponible en français et en anglais

«Commentaire de Net concernant la proposition de décision du Conseil concernant le premier programme pluriannuel en faveur du tourisme, «Philoxenia» (1997/2000) / COM (96) 168 final».

- L'inclusion du tourisme dans les traités vue par Hotrec - disponible en français et en anglais

«Recommandation pour une formulation au cas où les Institutions décideraient d'inscrire le tourisme dans le Traité sur l'Union européenne».

- 100 Union Measures Affecting the Horeca Sector - version septembre 1996 - disponible en anglais seulement

Prix : 10.000 francs belges + frais d'envoi.

Renseignements : Hotrec : 111 boulevard Anspach, bte 4, 1000 Bruxelles, Belgique.

Tél. : 00.32.2.513.63.23. Fax : 00.32.2.502.41.73.

Coin du client

Chic et cher :

Il accueille ses prestigieux clients et les autres tout en surveillant son piano : Pierre Gagnaire remporte les suffrages des gastronomes parisiens depuis qu'il s'est installé rue Balzac. Il est vrai que sa cuisine ultra créative mérite un détour, moins lointain que par Saint-Etienne.

A la baisse :

La qualité de la prestation culinaire à bord des avions d'Air France. Certains passagers ont même trouvé qu'en dépit de la grève de la Servair, les repas n'étaient pas pires que d'habitude !

Réussite :

Pour la chaîne Concorde avec l'affiliation de l'hôtel Commodore à Beyrouth. Alors qu'il est difficile de trouver le calme dans le centre de la capitale libanaise, le Commodore offre un havre de repos au sein de l'agitation bruyante de la ville.

Précision :

Il serait de la plus élémentaire information de signaler aux clients, avant leur départ, de la part des hôtels Serena et Intercontinental de Mombasa, sur la côte kenyane, qu'ils sont situés à côté du générateur d'électricité qui doit alimenter toute la région... Au moins pour préciser qu'on désire une chambre calme, c'est-à-dire plutôt côté mer (il vaut mieux encore être réveillé par la marée montante...).



L'HÔTELLERIE n° 2504 HEBDO 4 avril 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration