Actualités


Restauration

Sondage L'Hôtellerie - SOFRES

Les Français vont moins souvent
au restaurant

D'après le sondage réalisé par la SOFRES (*) pour L'Hôtellerie, portant sur l'attitude et les attentes des Français au restaurant et leurs récentes évolutions, la tendance n'est pas au beau fixe. Parmi les critères mis en avant par l'étude, on peut dire que les Français considèrent toujours le restaurant comme cher, y vont moins souvent et apprécient les endroits où ils ont la liberté de choisir entre faire un vrai repas ou ne consommer qu'un seul plat. Le bouche à oreille est le critère de référence quant au choix du restaurant. Et ce sont les femmes qui dépensent le plus quand elles sortent dans ce type d'établissement. Une analyse destinée aux professionnels de la restauration, afin de mieux comprendre les exigences du consommateur d'aujourd'hui et de s'adapter en conséquence.La fréquentation des restaurants diminue

Les Français aiment se rendre au restaurant, mais semblent y aller moins souvent qu'en 1995 puisqu'à cette époque, ils étaient 95% à les fréquenter contre 93% cette année. Par ailleurs, la part d'individus ne se rendant jamais au restaurant a augmenté de 2% sur la même période. Une tendance qui ne fait que confirmer la morosité ambiante de la profession. Toutefois, il ne faut surtout pas se laisser abattre ! Mieux vaut analyser les résultats de cette enquête et tout mettre en oeuvre pour adapter son offre au profil du consommateur d'aujourd'hui.

Ainsi, il faut savoir que malgré la baisse annoncée de la fréquentation des établissements, 40% des individus interrogés y vont au moins une fois par mois, soit près de la moitié. Le profil type des plus assidus : le cadre parisien de moins de 35 ans. C'est en effet à Paris que l'on fréquente le plus les restaurants : 62% y vont au moins une fois par mois et le quart, deux à trois fois par mois. En province, 28% à 39% des individus, selon les régions, fréquentent les restaurants. L'âge est également un critère à prendre en compte puisque 43% des moins de 35 ans vont au restaurant une fois par mois au minimum contre 39% en 1995, tout comme la catégorie supérieure des 35-49 ans qui sont aujourd'hui 48% à s'y rendre contre 37%. Les hommes vont davantage au restaurant que les femmes (49% y vont au moins une fois par mois contre 32% du côté des femmes). Quant aux familles avec des enfants, elles se rendent autant au restaurant que les autres.

En terme de catégorie socioprofessionnelle, on peut noter un engouement de la quasi-totalité des cadres (99%) et des professions intermédiaires (98%) pour les repas au restaurant. De manière plus précise, 69% des cadres et 50% des professions intermédiaires s'y rendent au moins une fois par mois.

Tous les combien en moyenne allez-vous au restaurant, que ce soit pour des raisons professionnelles ou à titre personnel, mais sans tenir compte des restaurants d'entreprises ou universitaires ?

Septembre 1995 Janvier 1997
Vont au restaurant 95% 93%
Plusieurs fois par semaine 5% 5%
1 fois par semaine 7% 5%
2 à 3 fois par mois 12% 15%
1 fois par mois 17% 15%
1 fois tous les 2 ou 3 mois 24% 25%
1 fois tous les 6 mois 13% 11%
Moins souvent 18% 17%
Jamais 5% 7%
Total 100% 100%

Budget : les femmes dépensent plus
que les hommes

Même si elles sont moins nombreuses que les hommes à se rendre au restaurant, les femmes dépensent davantage : 50% d'entre elles dépensent plus de 110 francs pour un repas et 28% plus de 140 francs, contre respectivement 37% et 17% des hommes. Un effort particulier à faire donc vis-à-vis de la clientèle féminine. Quant aux moins dépensiers, on note deux catégories sociales : les agriculteurs et les jeunes : 43% des agriculteurs et 38% des 15-24 ans ne dépassent pas 70 francs par repas, sachant que les plus de 35 ans (49% d'entre eux) dépensent facilement plus de 110 francs.

Cependant, le budget moyen par personne d'un repas au restaurant reste stable au fil des ans, la moyenne s'établissant entre 70 et 140 francs.

Chaque fois que vous allez au restaurant, en moyenne, quel budget par personne cela représente ?

Septembre 95 Janvier 97
Moins de 40 francs 3% 1%
De 40 à 69 francs 16% 16%
De 70 à 89 francs 16% 18%
De 90 à 109 francs 22% 21%
De 110 à 139 francs 22% 21%
De 140 à 169 francs 12% 11%
De 170 à 199 francs 3% 6%
200 francs et plus 5% 6%
Total 100% 100%

Même si elles sont moins nombreuses que les hommesà se rendre aurestaurant, les femmes dépensent davantage : la moitié d'entre elles
dépensent plus de 110 F et 28% plus de 140 F, contre respectivement 37% et 17% des hommes.



L'HÔTELLERIE n° 2500 HEBDO 6 mars 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration