Actualités


Au fil de la semaine

* Critérium Eur'Hotel 97 :

Du 20 au 22 mars 1997, l'association Manhotel, qui regroupe les élèves de l'Institut universitaire professionnalisé de Chambéry, organise pour la quatrième fois son critérium de ski à la Plagne-Lauze. Ouvert à toutes les formations supérieures hôtelières d'Europe, ces trois jours allieront la détente du ski aux conférences professionnelles sur le thème des nouveaux marchés des pays de l'Est et de l'Asie. Les intervenants sont des professionnels du marketing hôtelier. Association Manhotel, IMS, BP 1104, 73011 Chambéry Cedex. Fax : 04.79.85.84.55.

* L'information professionnelle du CFA du Lycée de St-Quentin :

Le CFA du Lycée d'hôtellerie et de tourisme de St-Quentin-en-Yvelines organise un déjeuner débat sur le thème de l'information professionnelle le 11 mars prochain, de 12 h à 14 h, avec la participation de Gilles Honegger du groupe Accor. Pour tout renseignement complémentaire : 01.30.96.12.01.

* L'Aveyron en deuil après la disparition de Francis Roussel :

Francis Roussel, hôtelier-restaurateur à Plaisance (Aveyron), vient de disparaître à l'âge de 58 ans, alors qu'il était hospitalisé à Toulouse où il avait subi une opération chirurgicale. Cuisinier de grand talent, Francis Roussel s'était installé dans son village natal où il avait transformé, avec France, son épouse, une ancienne demeure de Paul Valéry en hôtel de charme où l'on pouvait savourer une cuisine personnelle de grande qualité. «Les Magnolias» s'étaient taillés au fil des années une réputation qui débordait largement du cadre régional. Professionnel averti, n'hésitant pas à défendre la cuisine française dans de nombreuses opérations à l'étranger, il avait été porté en 1993 par ses collègues à la présidence de l'association des Logis de France de l'Aveyron. Il laisse le souvenir d'un homme chaleureux et généreux toujours prêt à rendre service. La profession, unanime, lui a rendu un vibrant hommage.

* Serbotel : Concours foie gras nature

Dans le cadre du salon Serbotel qui se déroule à Nantes tous les deux ans, Masse La Maison du Foie gras, installée sur les M.I.N. de Nantes, Lyon et Rungis, organise le concours du meilleur «Foie gras de canard nature». C'est le 10 février dernier que se sont déroulées l'épreuve et la remise des trophées. Le Jury était composé de Christian Thomas-Trophime du Manoir de la Comète à St- Sébastien-sur-Loire (président), de Jacques Chiquet, pâtissier-traiteur à Carquefou et Frédéric Masse. Les notes attribuées aux candidats ont tenu compte du goût du foie gras, mais aussi du travail de mise en place sur assiette. C'est ainsi que les lauréats suivants ont été désignés : Trophée Serbotel du décor : Restaurant La Pierre Percée à St-Julien-de-Concelles - Trophée d'Or : Restaurant Chadouineau à Redon - Trophée d'Argent : Restaurant Le C'Amelot à Paris - Trophée de Bronze : Restaurant Le Rossini à La Baule et Restaurant Le Manoir de la Régate à Gachet.

* Concours Fleury Michon :

C'est M. Ginko du restaurant L'Insolite à Orléans qui est l'heureux lauréat du concours Passeport pour les Antilles organisé par Fleury Michon Restauration. Dans le cadre de ce concours, il était demandé aux candidats de composer un slogan de 10 mots maximum pour mettre en valeur la qualité des produits Fleury Michon et d'inventer une recette antillaise avec les produits fabriqués par cette société. C'est avec le slogan «Le savoir-faire Fleury Michon, un génie pour vos réceptions» et la recette de «Brochettes aux épices à l'ananas et à la papaye» que M. Ginko a gagné une semaine aux Antilles pour 2 personnes.

* Le dictionnaire 1997 de l'industrie hôtelière est sorti :

Le dictionnaire de l'industrie hôtelière édition 1997 avec une mise à jour au 1er janvier est un guide législatif destiné à tous les professionnels hôteliers, cafetiers et discothèques. Elaboré par la Chambre syndicale de l'industrie hôtelière d'Ile-de-France, avec le concours de Catherine Chene, juriste de ce même syndicat, il est distribué à tous les adhérents de l'industrie hôtelière de l'Ile-de-France. Ce guide mentionne tous les renseignements pratiques et juridiques nécessaires à la bonne marche d'une entreprise des CHR.

* Monique Berthier déboutée :

Après avoir été élue à la présidence du Syndicat départemental de l'industrie hôtelière du Gard, Monique Berthier était entrée en conflit avec les membres du bureau. Une commission d'arbitrage, à sa demande, avait examiné le conflit pour décider par la suite du remplacement du bureau à travers de nouvelles élections. Non candidate, Monique Berthier s'était faite exclure à la suite de différends avec le nouveau bureau et avait dès lors saisi le Tribunal pour annuler cette exclusion et réintégrer le syndicat. Le 26 février, le Tribunal en a décidé autrement et débouté Monique Berthier de ses demandes et la condamne aux dépens.

Le coin du client

Bon départ :

Pour le «Violon d'Ingres», où vient de s'installer Christian Constant après avoir quitté le Crillon. Les produits sont d'excellente qualité, et les prix adaptés à la conjoncture. Peut-être une tendance à un excès de cuisson...

Même chose :

Chez Jamin où officie un disciple de Joël Robuchon, Benoît Guichard. Une carte où l'influence du maître est indéniable, mais le traitement du produit nécessite une encore plus grande précision.

Bonne idée :

L'essentiel est bien sûr dans l'assiette et à l'accueil, au «Croquembouche» à Fontainebleau, excellente table familiale comme on aimerait en rencontrer partout. Et pour garder en mémoire les coordonnées de la maison, le cadeau d'un stylo marqué au nom du restaurant est remis au client.

Lenteur - langueur :

Mention honorable pour le «Café Roux» de l'hôtel Grand à Amsterdam. Le cadre est confortable et les plats de bonne qualité. Mais quelle lenteur dans le service... A cause des difficultés de langage, peut-être ?



L'HÔTELLERIE n° 2500 HEBDO 6 mars 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration