Actualités


Au fil de la semaine

* Dîner de gala à Talence :

La promotion 1997 du Lycée d'hôtellerie et de tourisme de Talence, parrainée par Marie-Christine Chaubet, directeur général de l'agence de voyages Fram, organise le vendredi 14 mars, à 20 h, son dîner de gala au Lycée.

* Un directeur pour Maison de la France :

C'est Alain Galliano, 50 ans, diplômé de l'ESC Lyon, ancien élève de l'ENA, qui vient d'être nommé par Bernard Pons à ce poste vacant depuis le départ de Jean-Marc Janaillac chez AOM. Il était, depuis 1993, directeur général du commerce extérieur à Lyon après avoir été chargé de la promotion des exportations françaises à Los Angeles, New York, Kuala Lumpur, directeur de la promotion au Centre français du commerce extérieur et directeur régional du commerce extérieur à Marseille.

*AG de l'UDH 16 :

L'Assemblée générale de l'Union départementale de l'hôtellerie de la Charente, présidée par M. Alemany, se tiendra le lundi 14 avril 1997. Renseignements : UDH 16, Chambre de commerce et d'industrie, 27 place Bouillaud, 16021 Angoulême Cedex. Tél : 05.45.20.55.95. Fax : 05.45.20.55.50.

* Mieux recruter :

L'Agence nationale pour l'emploi, la Fédération départementale de l'hôtellerie du Puy-de-Dôme, l'AFORMAC (Association de formation et d'éducation continue de l'hôtellerie dans le Massif-Central) ont signé une convention pour chercher une meilleure adéquation entre les offres et les demandes d'emploi. Chaque année, plus de 2.000 offres d'emploi sont proposées par les hôtels et restaurants de la zone Clermont-Ferrand/Riom. D'où l'idée de définir avec précision le profil des postes concernés et de mieux connaître le demandeur d'emploi. Les formulaires ont donc laissé la place à des fiches individualisées dans le but de cerner les points forts ou faibles des candidats. Il s'agit aussi de les aider à compléter leurs expériences professionnelles. Pour la Fédération de l'hôtellerie, cela représente surtout une technique de recrutement plus performante.

* Du nouveau chez Danone :

Les deux GIE RHF du groupe Danone, Club Restauration et l'Alliance Culinaire, s'unissent en une seule et même entité. Le nouveau GIE Club/Restauration/Alliance Culinaire impose sur le marché de la RHF, le concept du «tout repas» qui va du petit déjeuner au dîner, de l'entrée au dessert. Il réunit l'expérience et le savoir-faire de grandes marques leaders sur le marché : Liebig, Maille, Amora, Panzani, William Saurin, Garbit, Petit Jean, Jean Ducourtieux, Belin, Lu, Vandamme, Heudebert, La Pie qui chante.

* Nouveau directeur général de l'hôtel Warwick à Paris :

Ludovic Corpechot vient d'être nommé directeur général de l'hôtel Warwick par Ernst Mühle, vice-président du groupe Warwick International Hotels. Son parcours : après avoir été directeur des ventes au Plaza Athénée et au George V, il devient directeur commercial du Bristol puis directeur général du Westminster, du groupe Patio International PLC, de Hotels Steigenberger GMBH puis de l'hôtel Le Plaza à Bruxelles.

* Le prix d'une grève :

Au terme d'un conflit de près d'un mois qui a paralysé les transports urbains, les professionnels de l'hôtellerie toulousaine et plus particulièrement les restaurateurs et les cafetiers, dressent un premier bilan très négatif. L'absence des bus, totale durant plus de deux semaines, puis une remise en service très partielle, ont lourdement pesé sur la fréquentation des établissements. Dans les restaurants, la perte s'étalerait de - 25 à - 40% et dans les bars de - 15 à - 25%. Les clients habituels ont, pour la plupart, hésité à prendre leur voiture pour gagner le centre-ville et surtout pour payer de longues heures de parking. Il semble, par contre, que la grève des bus toulousains ait quelque peu bénéficié aux établissements de la périphérie.

* Une semaine pour l'hôtellerie :

C'est la chaîne câblée «Voyages» qui consacre cette semaine au secteur de l'hôtellerie-restauration. Une émission de 18 h à 19 h, chaque jour, invite des acteurs du secteur.

* McDo lance la guerre des prix :

La guerre des prix entre McDonald's et Burger King est déclarée ! McDonald's vient de décider de baisser le prix de son produit phare le «Big Mac» d'environ 1,90 dollar à 55 cents dans tous ses points de vente aux USA. Cette «campagne 55» est un moyen pour McDo de regagner la première place sur le marché de la restauration rapide américaine, détenue depuis quelques années par Burger King avec son sandwich le «Whooper» à 99 cents. Face à cette offensive, Burger King a annoncé qu'il ne comptait pas se lancer à son tour dans cette guerre des prix. Pourtant, si son taux de clients diminue, il devra forcément réagir ! Il est important de préciser que la baisse du prix du «Big Mac» porte uniquement sur les ventes du produit lorsque celui-ci est vendu accompagné d'une boisson et d'une portion de frites. Ce qui est la plupart du temps le cas. Affaire à suivre de très près.

* Trophée national de cuisine et de pâtisserie :

L'Académie Culinaire de France organise son trophée national de cuisine et de pâtisserie le 26 mars 1997 dans les locaux de l'Ecole supérieure de cuisine française (Ferrandi) à Paris. Ce concours, ouvert à tous les professionnels de la cuisine et de l'hôtellerie, s'articulera autour du thème suivant : deux têtes de porcelets farcies et servies chaudes accompagnées de trois garnitures au choix (le tout sans truffe) pour les cuisiniers et deux charlottes de pommes d'après une recette d'Auguste Escoffier, page 799. Inscriptions et renseignements : Pierre Ducroux, Académie Culinaire de France, 45, rue St-Roch, 75001 Paris. Tél. : 01.47.03.39.10.

* Lancer sa gamme de produits :

Outre son restaurant parisien, situé dans le VIIIème arrondissement, Christophe Leroy a lancé sa première Table du Marché à Saint-Tropez, ainsi qu'une boutique où il vend des produits aux couleurs et aux senteurs de Provence. A Paris, ne disposant pas d'un espace épicerie, Christophe a eu l'idée de mettre à la disposition de sa clientèle quelques produits tels que des confitures, du miel, de la soupe de poissons, de l'huile d'olive, ainsi que des vins. Des produits, pour la plupart, fabriqués de manière artisanale par Christophe Leroy. Une idée à retenir par tout restaurateur intéressé par l'augmentation de ses résultats, et qui ne l'est pas !

* Les cuisines de Taillevent :

Le célèbre restaurant de la rue Lamennais à Paris entre dans une nouvelle phase de rénovation. En effet, après avoir relooké les salles du restaurant, Jean-Claude Vrinat a souhaité s'attaquer aux cuisines. Ainsi, dans un premier temps, dès le mois de juin prochain, des travaux d'agrandissement débuteront. En effet, avant de rénover la partie existante, qui devrait avoir lieu pendant la fermeture annuelle du mois d'août, Jean-Claude Vrinat a souhaité l'agrandir en récupérant des locaux jouxtant l'établissement. Les cuisines vont donc doubler leur surface pour atteindre environ la superficie de 150 m2.

* Forum de la cuisine française :

Le premier forum de la cuisine française, organisé par Euro-Toques France, la Chambre syndicale de la Haute Cuisine Française, les Jeunes Restaurateurs de France et les Maîtres Cuisiniers de France, portant sur l'avenir de la cuisine française se déroulera le 20 mars de 15 h à 18 h, à la Cité des Sciences et de l'Industrie de la Villette à Paris. Cette manifestation remplace et annule la table ronde prévue initialement le 21 mars à la Tour Eiffel. A La Villette, le forum réunira un maximum de professionnels afin de débattre de l'avenir de la restauration. Rendez-vous donc le 20 mars !

* Sfuzzi repris par Pino Luongo :

D'après notre confrère américain Nation's Restaurant New's, la chaîne américaine «Sfuzzi» (14 unités) a été rachetée à la fin de l'année dernière par Pino Luongo pour près de neuf millions de dollars. Pino Luongo exploite aux Etats-Unis, par le biais de sa société Toscorp, plusieurs restaurants à thème italiens, en mettant particulièrement en avant la Toscane. Il s'agit des restaurants «Le Madri» et «Il Toscanaccio» à Manhattan, ainsi que de la chaîne «Coco Pazzo» qui représente à ce jour quatre unités basées à New York, Dallas et Chicago. Un concept que Pino Luongo a l'intention de développer grâce au rachat de Sfuzzi. Par ailleurs, cet Américain, de pure souche italienne, a comme projet d'inaugurer au printemps prochain un concept d'épicerie-boutique à New York, près de Rockefeller Center, sous le nom de Tuscan Square, mettant en avant plus que jamais les produits italiens de sa Toscane natale.

* Nomination d'un directeur général chez Frantour :

Frantour, filiale à 65% de Sceta (holding des filiales de la SNCF regroupant plus de 300 sociétés différentes), vient de nommer Olivier Marembaud au poste de directeur général. Agé de 44 ans, cet homme était précédemment directeur de cabinet de la SNCF.

* Rendez-vous à Valence :

C'est dès le dimanche 9 mars que les congressistes de l'Interfédération du Midi se retrouveront à Valence pour leur congrès de printemps sous la présidence de Paul Pamard et sous la houlette de Serge Dubourg. Un rendez-vous que certains attendent pour faire le point sur les éventuelles candidatures à la présidence de la FNIH, les élections ayant lieu à Paris en septembre.

Invitation personnelle

Restaurateurs ! Voulez-vous gratuitement savoir comment accroître votre chiffre d'affaires de 5% minimum ? Alors inscrivez-vous au séminaire du 17 mars 1997, à Bercy-Expo à Paris, offert par le journal L'Hôtellerie et animé par Michel Kosossey, en appelant Laure ou Valérie au 01.44.74.53.55. ou en faxant au 01.44.74.52.67.

Lors de ce séminaire, Michel Kosossey vous expliquera les bases du «Service qui Vend !», ce fameux concept qui permet d'ajouter une culture de vente à votre entreprise et de définir une stratégie pour accroître vos ventes de 5% au minimum.



L'HÔTELLERIE n° 2500 HEBDO 6 mars 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration