Actualités


Vie professionnelle

Languedoc-Roussillon

Vers une labellisation "Restaurant de France"

L'assemblée générale au cours de laquelle Francis Attrazic a été réélu à la présidence régionale de la FNIH a surtout été l'occasion pour celui-ci de présenter un projet de valorisation de la restauration traditionnelle en Languedoc-Roussillon. En partenariat avec la Délégation régionale au tourisme, le Conseil régional, le Comité régional du tourisme et la Chambre régionale de commerce et d'industrie, la FRIH va engager une démarche de labellisation "Restaurant de France". Ce label permettra au public d'identifier des tables régionales où il pourra déguster des produits du terroir. Il sera décerné par une Commission régionale sur examen de dossier, à partir de critères de professionnalisme, de qualité, d'accueil et de promotion des produits du terroir.

Francis Attrazic et son équipe envisagent de définir six conditions d'attribution. Les candidats devront, notamment, exercer dans un établissement classé restaurant de tourisme et avoir au moins dix années d'expérience professionnelle ou être titulaires au minimum d'un CAP. Ils devront s'engager à suivre au moins trois journées et demie de formation permanente par an. "Nous allons élaborer une Charte régionale qui sera très imprégnée de celle de Restaurant de France, précise Francis Attrazic. Pour inciter le plus grand nombre de restaurateurs de la région à participer à cette opération, nous souhaitons que les exploitants d'établissements labellisés puissent bénéficier de prêts à 3,5% pour leur modernisation et mise aux normes européennes."

L'affaire s'annonce bien : le président du Conseil régional, Jacques Blanc, a annoncé sa volonté de mettre en place, dès cette année, un dispositif d'aide de la région aux restaurants labellisés : une subvention de 30% des investissements, plafonnée à 80.000 francs par établissement, pour une enveloppe globale de 16 millions de francs sur trois ans. Durant cette période, au moins 200 restaurateurs pourraient ainsi bénéficier de cette aide.

F. Cusset

Francis Attrazic : «Nous souhaitons que les exploitants d'établissements labellisés puissent bénéficier de prêts à 3,5% pour leur modernisation».



L'HÔTELLERIE n° 2499 Hebdo 27 fevrier 1997


L'Application du journal L'Hôtellerie Restauration
Le journal L'Hôtellerie Restauration

Le magazine L'Hôtellerie Restauration