×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Les voeux de Gérard Guy, président de la CPIH (Confédération des professionnels indépendants de l'hôtellerie) : "Anticiper les échéances et les évolutions indispensables"

Vie professionnelle - lundi 26 décembre 2011 16:18
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés


Gérard Guy.
Gérard Guy.

"La France et l'Europe toute entière, apprend-on, sont entrées en récession. La baisse du pouvoir d'achat a pour conséquence directe une diminution de la consommation, avec comme première victime l'hôtellerie-restauration. Il nous faut anticiper les échéances et les évolutions indispensables. Nous avons le devoir d'être vigilants et protéger les intérêts de nos entreprises, de nos personnels et de nos familles. Chaque jour, dans les coulisses, de nouvelles législations se préparent, parfois sournoisement et si nous ne savons pas les combattre, celles-ci peuvent hypothéquer l'avenir de nos professions de cafetiers, de restaurateurs, d'hôteliers, d'exploitants de discothèques et de saisonniers. Nous voulons faire entendre notre voix auprès des pouvoirs publics. A Paris, aussi bien qu'à Bruxelles !
Sachons montrer aux pouvoirs publics, aux médias et aux français, que nous sommes unis pour donner un nouvel élan à nos professions qui participent, à travers le tourisme, à la première industrie de ce pays. Apportons tous ensemble la preuve que nous avons confiance dans l'avenir et dans celui de nos professionnels.
Au crépuscule de 2011 et à l'aube de 2012, je tiens à adresser mes meilleurs voeux à l'ensemble des professionnels des CHR, pour cette nouvelle année."