×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

La Halle de la Martinière en attente d'un repreneur

Vie professionnelle - mardi 29 novembre 2011 16:41
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Lyon (69) La mairie de Lyon veut confier l'exploitation de la Halle de la Martinière à une entreprise privée. Six candidats sont aujourd'hui en lice.



Six candidats sont en lice pour la reprise de la Halle de la Martinière.
Six candidats sont en lice pour la reprise de la Halle de la Martinière.

Créée en 1883, la Halle de la Martinière, située dans le Ier arrondissement de Lyon, est le plus ancien marché de Lyon. Propriétaire des lieux, la municipalité a décidé de confier l'exploitation du site à une entreprise privée en lançant un appel d'offres. Le dépôt des candidatures vient de se terminer. Et sur les 12 dossiers présentés, six candidats ont été retenus. Leur identité est tenue confidentielle, même si on sait que, parmi eux, se trouve l'association du quartier Halle Mart'. La municipalité rendra sa décision en janvier, après avoir effectué une analyse technique de chaque dossier.

Développement durable

En cédant la gestion des Halles à un exploitant privé, la municipalité souhaite faire renaître ce site de 400 m², aujourd'hui déserté par les clients mais aussi par les commerçants (il n'en reste que deux). "Le meilleur candidat sera celui qui saura redonner une identité à la Halle à travers un concept axé sur le développement durable. On souhaite la présence de producteurs locaux et une large offre de produits bio ou issus de l'agriculture raisonnée. Le repreneur devra aussi mettre en place des animations comme des cours de cuisine pour redynamiser le site", explique Marie-Odile Fondeur, adjointe au commerce et chargée du dossier. En raison de la vétusté de la Halle, le coût des travaux de rénovation et de remise aux normes est estimé à un million d'euros.

Stéphanie Pioud

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Implanter et équiper son restaurant
par Jean-Gabriel du Jaiflin
Services