×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

La Fête de la gastronomie a gagné son pari avec 75000 'organisateurs' et 6000 événements dans toute la France

Vie professionnelle - mardi 27 septembre 2011 11:33
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés


75000 professionnels, bénévoles et amateurs se sont mobilisés pour cette première édition de la Fête de la gastronomie. Au total, près de 6 000 actions ont été recensés sur l'ensemble de la France. "Quand j'ai imaginé cette fête, je la voulais populaire et solidaire" a déclaré Frédéric Lefebvre, à l'origine de cette manifestation qui aura lieu désormais chaque année, le premier jour de l'automne. Vendredi 23 septembre, le secrétaire d'Etat au tourisme a démarré sa journée à Roissy-Charles de Gaulles. Le voyage est une composante importante dans la cuisine. Plusieurs étapes, chez Ladurée qui cultive l'art du macaron et avec les chefs de Servair qui ont distribué des recettes et confectionné 10 000 verrines que les voyageurs pouvaient déguster gracieusement : Crémeux avocat poire, Salade de fruits à l'ibiscus… Un peu plus tard, Frédéric Lefebvre, accompagné par le chef Jacques Le Divellec, rejoignait Marie-Anne Montchamp, secrétaire d'Etat à la solidarité, dans les ateliers de l'Esat Pleyel. Ce service de livraison de plateaux repas a pour objectif de 'replacer des personnes en situation de handicap dans la vie économique'. Redonner le goût de vivre et du travail par l'intermédiaire de la cuisine. En fin de matinée, Frédéric Lefebvre allait à la découverte d'un vrai  'jambon/beurre' et de la viennoiserie traditionnelle dans la boulangerie parisienne Du pain et des idées de Christophe Vasseur. Un croissant demande ici entre 30 et 36 heures de préparation ! Cuisine Attitude by Cyril Lignac faisait aussi partie du programme. Pour le chef et animateur de télé, cette Fête constitue "un événement convivial et populaire qui met l'accent sur notre riche patrimoine culinaire. Cette fête doit réunir tous les passionnés et amateurs de gastronomie autour d'une cuisine simple et généreuse, à partager en famille ou entre amis". Dans la foulée, le 'marché des papilles' de Guy Martin qui réunissait dans son atelier de la rue Miromesnil des maraîchers, des poissonniers, des artisans. Sur les étals, toute la beauté d'un produit frais et de saison. Aux côtés du ministre, le temps de l'en-cas, Jack Lang, initiateur de la Fête de la musique. Frédéric Lefebvre allait ensuite se rendre dans une école primaire avec Fanny Rey, finaliste de Top Chef, avant de prendre le train pour participer au banquet donné dans l'enceinte du palais des Papes à Avignon sous la conduite de Christian Etienne. 550 convives et la satisfaction d'avoir suscité un vrai moment de partages.
Sylvie Soubes