×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Frédéric Lefebvre, secrétaire d'État au Tourisme, réitère son soutien à la TVA à 5,5%

Vie professionnelle - mardi 16 août 2011 11:47
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés


Frédéric Lefebvre : “Il est primordial de rester confiant.”
Frédéric Lefebvre : “Il est primordial de rester confiant.”

Alors que le débat sur la réduction des déficits publics fait rage et suscite des dissensions au sein même de la majorité présidentielle, Frédéric Lefebvre, le secrétaire d’État au Commerce et au Tourisme, a réaffirmé le soutien du Gouvernement au taux réduit de TVA à 5,5 % dans la restauration. Dans un entretien au Figaro du 16 août 2011, à la question de savoir pourquoi le Gouvernement n’envisageait pas d’inclure ce taux réduit de TVA dans le tour de vis qu’il entend apporter aux niches fiscales, Frédéric Lefebvre a apporté un soutien appuyé à cette mesure : “Il n’est pas question de remettre en cause les dispositifs qui soutiennent l’emploi. En deux ans, la TVA à 5,5 % a permis de créer 42 000 emplois dans la restauration et l’hôtellerie, de revaloriser les salaires et de proposer une mutuelle à tous. Ce secteur, le premier recruteur de France est à nouveau attractif. Au deuxième trimestre, il a contribué à tirer les créations d’emplois à la hausse. Il est primordial de rester confiant.”