×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Arnaud Faye décroche la toque de l’année

Vie professionnelle - lundi 27 juin 2011 16:12
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Les Toques françaises, présidées par Fabrice Prochasson, ont attribué leur distinction à Arnaud Faye, Executive sous-chef au Mandarin Oriental.



Arnaud Faye, Thierry Marx et Fabrice Prochasson, président des Toques francaises.
Arnaud Faye, Thierry Marx et Fabrice Prochasson, président des Toques francaises.

Le jeune chef, actuel bras droit de Thierry Marx, a un parcours sans faille qui vient de s’enrichir d’une nouvelle reconnaissance de ses pairs avec la Toque d’or. Les Toques françaises récompensent ainsi sa carrière et son implication dans l’association. C’est au Pavillon Elysée Lenôtre à Paris que la remise du prix s’est déroulée, en présence de nombreux professionnels. Arnaud Faye est aussi un ancien vainqueur du concours organisé par l’association, le trophée Jean Delaveyne, qui a pour objectif d’encourager les jeunes chefs talentueux et de devenir un tremplin pour le concours Un des meilleurs ouvriers de France. Il est encore temps de s’inscrire pour la finale fixée au lundi 28 novembre 2011.
Cette année, le jury sera présidé par Patrick Bertron, à la tête des cuisines du Relais Bernard Loiseau à Saulieu (31), 3 étoiles Michelin. Les candidats, âgés de 23 ans minimum, doivent justifier d’au moins 5 années d’expérience professionnelle. Lors de la finale, dans les cuisines de l’école Técomah à Jouy-en-Josas (78), ils devront envoyer une entrée, un plat et un dessert en 5 h 30. Foie gras et sa garniture en entrée, demi-agneau de lait avec ris d’agneau et cervelle pour le plat et soufflé Arlequin au chocolat Passy Cacao Barry en dessert, les finalistes ont toute latitude pour faire preuve de créativité.