×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

L’Umih 66 en ordre de bataille

Vie professionnelle - mercredi 25 mai 2011 16:48
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Perpignan (66) La dernière assemblée générale de l’Umih 66 a permis de passer le témoin entre Henri Ronde, désormais président d’honneur, et François Galabert, nouveau représentant des adhérents des Pyrénées-Orientales. La réunion a fixé le cap des prochaines années : rester concentré sur le contrat d’avenir.




Les nouveaux élus de l’Umih 66 à la tribune de l’assemblée générale 2011, de g. à d. : Henri Ronde (président d’honneur), Hervé Montoyo (président de la branche restaurants & bars), Jean-Paul Riera (président de la branche hôtellerie) et François Galabert (président général) en compagnie de Bernard Fourcade (président de la chambre de commerce et d’industrie Languedoc-Roussillon), Jean-Pierre Navarro (président de la CCI 66) et Jean-Marc Alarcon
Les nouveaux élus de l’Umih 66 à la tribune de l’assemblée générale 2011, de g. à d. : Henri Ronde (président d’honneur), Hervé Montoyo (président de la branche restaurants & bars), Jean-Paul Riera (président de la branche hôtellerie) et François Galabert (président général) en compagnie de Bernard Fourcade (président de la chambre de commerce et d’industrie Languedoc-Roussillon), Jean-Pierre Navarro (président de la CCI 66) et Jean-Marc Alarcon

La salle du CFA de Perpignan contenait aisément la soixantaine d’adhérents venus assister à l’assemblée générale de l’UMIH 66, le 9 mai dernier. Une affluence relativement faible pour un département où le syndicat professionnel revendique près de 600 membres ; mais il faut dire que la saison a déjà commencé dans les Pyrénées-Orientales, où la conjoncture oblige à redoubler d’effort dans chaque établissement.

Cette assemblée générale annuelle offrait justement l’occasion de dresser un premier bilan de l’année. Et c’est le nouveau président départemental, François Galabert, qui s’est chargé de la synthèse : Les dernières vacances ont été plutôt bonnes pour lhôtellerie et la restauration, grâce à la forte fidélisation dans le département, car nous avons constaté quil y a peu de nouveaux clients à ce stade de lannée. On note cependant une tendance un peu inquiétante concernant le budget des familles qui reste stable, voire à la baisse.”

“Valeur ajoutée de l’information directe”

Sous l’œil bienveillant de son prédécesseur Henri Ronde, désormais président d’honneur de l’Umih 66, François Galabert a par ailleurs fixé le cap à suivre ces prochaines années. Il a mis l’accent sur la nécessité d’être en phase avec le contrat d’avenir : Cest un effort fondamental pour lensemble de nos métiers; il faut absolument sensibiliser tous les adhérents aux accords qui ont été signés par le syndicat au niveau national, car en 2015, il faudra se remettre autour de la table et discuter à nouveau, et si nous avons tenu nos engagements, il ne sera alors plus question de revenir sur la baisse de la TVA.” Le nouveau président général de l’Umih 66 place donc son mandat sous le signe de l’information, avec pour objectif de sensibiliser les adhérents départementaux aux questions de société, à l’emploi, aux actions sociales... C’est d’ailleurs ce qui justifiait en partie la présence de Jean-Marc Alarcon lors de la dernière assemblée générale ; le représentant de Malakoff Médéric est intervenu pour éclairer les adhérents de l’Umih sur la complémentaire santé mise en application depuis le 1er janvier 2011. Aujourdhui, cest cette valeur ajoutée de linformation directe qui fait toute la différence, pour être constamment en phase avec les réalités de nos professions”, ajoute François Galabert.
Francis Matéo