×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Jean-François Sérazin élu à la présidence de Restaurateurs de France

Vie professionnelle - mardi 8 mars 2011 13:15
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Arras (62) Le changement de bureau était à l’ordre du jour du 12ème congrès national de Restaurateurs de France après la démission de Francis Attrazic, il y a deux mois, pour se consacrer entièrement à l’association des Maîtres Restaurateurs. Le breton, Jean-François Sérazin, reprend le flambeau.



C’est dans la plus jeune région de l’association, le Nord-Pas de Calais-Picardie, que s’est déroulé, lundi 7 mars, le 12ème congrès national de Restaurateurs de France (RdF). Une réunion marquée l’élection d’un nouveau bureau, après la démission de son président national et fondateur, Francis Attrazic, également président de l’Association Française des Maîtres Restaurateurs (AFMR), dont le cumul des mandats avait soulevé une polémique au sein de la branche de la Fédération nationale de la restauration française de l’Umih. Un débat ‘stérile’ aux yeux de certains puisque RdF a été “dès le début le premier pourvoyeur de Maîtres Restaurateurs” commente un participant. Les audits du label et du titre son d’ailleurs quasiment identiques. Le débat est désormais clos pour RdF dont la vocation est de rassembler des restaurateurs indépendants qui proposent une cuisine de tradition, défendent des produits authentiques et s’engagent dans une démarche de qualité continue. Et de faire connaître le réseau auprès du grand public. A sa tête désormais et pour trois ans : le breton Jean-François Sérazin, figure bien connue du monde syndical puisqu'il a longtemps été chef de file des saisonniers de l'Umih. L'homme est aussi un fervent défenseur des produits du terroir et de la restauration indépendante. Les fondements de Restaurateurs de France.

Actions et communication

Organisé en régions, RdF compte aujourd'hui plus de 430 adhérents. Des chiffres que les présidents des associations régionales ont annoncé vouloir booster comme le souligne l’hôte du congrès, Jean-Claude Moulin : “nous avons dans notre région Nord-Pas de Calais-Picardie 35 membres et notre objectif est d’atteindre les 50 adhésions cette année avec une représentation régionale permettant aux clients de visiter nos adhérents le plus ‘facilement’ possible”. Des actions spécifiques sont mise en place comme le ‘menu affaires’ servi en 45 minutes chrono le midi. “Il ne s’agit pas ici pour nous de parler prix ou contenu. Mais de répondre à une attente d’une clientèle et le faire savoir.” Jean-Claude Moulin pointe aussi du doigt la nécessité de signer des conventions avec les chambres de commerce et d'industrie. Dans la visée : “sensibiliser les restaurateurs à la qualité et ainsi générer un mouvement propice au développement du tourisme”. D’autres initiatives sont développées. En Bourgogne, où l’on veut atteindre les 100 adhérents en 2012, le réseau participe à de nombreuses opérations dont la Foire de Dijon, qui accueille quelque 200 000 visiteurs. Lors de la dernière édition, outre la création du Concours national des jeunes talents Restaurateurs de France, sous la conduite de Guy Thénard, les professionnels de l’association ont multiplié les démonstrations et dégustations. En Pays de Loire, Françoise Deniaud, a entraîné ses adhérents, avec l’aide des CCI et CRCI, dans l’opération : Visitez nos entreprises. “Nous avons ouvert nos cuisines pendant deux jours et les gens pouvaient venir dès 7 heures du matin, suivre le chef dans ses préparations ou ses achats.” Dans l’air du temps. En Normandie, Restaurateurs de France était notamment sous les projecteurs du salon Omnivore de Deauville. Le réseau se veut aussi solidaire. A l’instar de Thierry Dupré, restaurateur dans la Somme, qui a envoyé du matériel à des membres du réseau touchés par la tempête Xynthia…

Sylvie Soubes