×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Patrice Cabioch, chef de l’Estaminet, intronisé par la confrérie de la coquille Saint- Jacques

Vie professionnelle - vendredi 4 mars 2011 14:44
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Saint-Martin-des-champs (29) La confrérie des chevaliers de la coquille Saint-Jacques des Côtes d’Armor a intronisé le chef breton parmi ses 1200 membres.



Patrice Cabioch lors de son intronisation, entouré (de g. à d.) d'André et Madeleine Nagard et de Claude Pancin.
Patrice Cabioch lors de son intronisation, entouré (de g. à d.) d'André et Madeleine Nagard et de Claude Pancin.

La Confrérie de la coquille Saint-Jacques recense 1 200 intronisés, en France et à l’étranger, au sein d’un club très sélectif dont les membres les plus célèbres s’appellent Jean-Loup Chrétien, Guy Montagné, Gérard Depardieu ou Pierre Bellemare.

Patrice Cabioch a déjà pas mal navigué : en Grande-Bretagne, mais aussi à Paris, Courchevel, Hendaye, puis en Bretagne à Riec-sur-Belon, Pont-Aven, Plouzévédé, Bénodet.

“Les vrais produits”

Son arrivée à Morlaix constitue un retour aux sources puisqu’il est natif d’un petit village, Henvic, situé à une douzaine de kilomètres de la cité.

Visiblement heureux de cette distinction, Patrice Cabioch affirme : “pour moi, rentrer dans la confrérie, c’est un honneur, cela correspond aux vrais produits que je souhaite promouvoir, comme tous les produits locaux à l’image de Patrick Jeffroy à Carantec et d’Olivier Belin à Plomodiern [tous les deux doublement étoilés, NDLR].” Il poursuit : “Je reste dans une compréhension du bon produit, du respect des gens et je me fais vraiment plaisir. Je suis fier d’être fils d’agriculteur et d’avoir ce rapport humain.”
Jean-Yves Tournellec