×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

L'Umih Tarn entre optimisme et interrogations

Vie professionnelle - lundi 28 février 2011 07:33
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés


Jean-Christophe Carcenac et son trésorier, Jean-Luc Viala, lors de l'AG.
Jean-Christophe Carcenac et son trésorier, Jean-Luc Viala, lors de l'AG.

Assemblée générale studieuse pour l’Umih Tarn, jeudi 24 février, dans les locaux de la Chambre de commerce et d’industrie d’Albi. A l’ordre du jour, le bilan d’une année satisfaisante avec une augmentation du nombre des adhérents dans le département et des dossiers qui permettent d’être optimistes pour l’avenir comme le classement de la ville d’Albi au patrimoine de l’Unesco. « Cette mise en valeur du patrimoine sera sans aucun doute  bénéfique à l’ensemble du département » estime le président de l’Umih 81, Jean-Christophe Carcenac. Autre sujet de satisfaction : le maintien des horaires de fermeture à 2 heures du matin. En revanche, les relations avec les banques sont tendues. « Que ce soit lorsqu’il y a transmission ou reprise, et même lorsque les gens ont un apport important, les banques refusent de financer. C’est une véritable catastrophe » déplore Jean-Christophe Carcenac. Dans la salle, les préoccupations portent aussi sur l’accessibilité et l’incendie. Va-t-on vers une harmonisation du calendrier ? La profession n’en sait pas plus aujourd’hui. La Spre pose également problème. Des négociations au cas par cas semblent toutefois se profiler. Dans l'actualité encore : la mise en place du régime des frais de santé pour les salariés. Pour en parler, le président d’HCR Prévoyance, Jean-Marie Attard. Critères d’applications, tarifs et remboursements… « C’est une bonne mutuelle » estime notre homme. « Elle est juste et solidaire » à la fois. Comme à chacun de ses déplacements, les questions sont nombreuses et les réponses précises. Etait également présent, Hervé Bécam, vice-président national de l’Umih, qui est revenu sur les priorités nationales : contrat d’avenir, mises aux normes… La rue d’Anjou travaille actuellement à réunir les avis donnés par les commissions sur l’accessibilité. « Nous voyons des choses très différentes d’un département à l’autre, d’une ville à l’autre et il est important de mettre tout cela à plat » confie Hervé Bécam qui s’inquiète de voir, par exemple, des ‘dérogations définitives’.
Sylvie Soubes