×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Michel Hermet nouveau président de l'Union de la Sommellerie française

Vie professionnelle - mercredi 19 janvier 2011 08:18
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Fontevraud (49) L’Union de la sommellerie française a porté à sa présidence le restaurateur nîmois Michel Hermet. Il succède à l’Alsacien Serge Dubs.



L’Union de la sommellerie française a porté à sa présidence le restaurateur nîmois Michel Hermet. Il succède à l’Alsacien Serge Dubs. Au lendemain du sacre de Benjamin Roffet, devenu Meilleur sommelier de France, l’Union de la sommellerie française a tenu son assemblée générale à l’Abbaye de Fontevraud, dans le Val de Loire. Une réunion qui marquait la fin du mandat de Serge Dubs, le chef sommelier de l’Auberge de l’Ill. Le Meilleur sommelier du monde 1989 a souligné le travail réalisé par son équipe au cours des six dernières années, avec une unité retrouvée et une sérénité financière assurée. Son seul regret : les grands concours internationaux au cours desquels les candidats tricolores n’ont décroché que les accessits.

Élu à l’unanimité
Seul candidat à la succession de Serge Dubs, le président de l’association du Languedoc-Roussillon/Vallée du Rhône Sud, Michel Hermet, a été élu à l’unanimité. Dans sa profession de foi, il a souligné l’importance de l’organisation des concours qui nont jamais été gérés avec autant de sérieux, defficacité et de probité, mais aussi sa volonté d’harmoniser les relations et activités des associations régionales en développant la communication et de maintenir et de promouvoir l’éthique.
La commission des sages gérée par Philippe Faure-Brac et la mission auprès des jeunes confiée à David Biraud sont autant de signes forts donnés aux membres de l’UDSF par le restaurateur nîmois. Présent dans la préfecture gardoise depuis trente ans, celui-ci est le propriétaire du wine bar Le Cheval blanc’ et membre de l’association des sommeliers depuis 1975.
Jean Bernard