×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Toques et Clochers a pris l’accent italien

Vie professionnelle - mardi 6 avril 2010 12:36
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Limoux (11) La 21e édition de la vente aux enchères mettait à l’honneur Massimiliano et Raffaele Alajmo ainsi que le sommelier Jean-Michel Deluc.



Passés les frissons d’une 20e édition marquée par la présence de Michel Bras, Michel Troisgros et Olivier Roellinger, le millésime 2010 de cette manifestation a choisi de s’ouvrir à nouveau sur l’Europe. Après l’Espagne avec Juan Mari Arzac, puis les Pays-Bas avec Jonnie Boer, c’était au tour de l’Italie de fournir un chef de renom pour présider la vente aux enchères des prestigieuses barriques et le dîner de gala.

Massimiliano Alajmo, passé dans les cuisines de Marc Veyrat et Michel Guérard, triplement étoilé depuis 2002 aux commandes du restaurant Le Calandre, à Padoue, a accepté l’invitation et composé le menu du dîner. Accompagné par son frère Raffaele, sommelier à la tête d’une cave qui compte 1 500 références, il a dévoilé dans le carré des chefs la borne et le rang de vignes à leur nom.

Puis, ils ont rejoint Jean-Michel Deluc, Gersois d’origine et sommelier de la société Château Online’ qui a fait de même dans le carré réservé aux spécialistes de la dégustation et du service du vin. Ancien chef sommelier du restaurant Drouant et ancien président de l’association des sommelier de Paris, il succède à Olivier Poussier.

Niveau de la vente en hausse

La vente elle-même a confirmé la bonne santé de ce vignoble qui s’étend sur quatre terroirs différents autour de Limoux. Les acheteurs français ont trouvé leur place, tandis que les étrangers et notamment les Brésiliens, présents pour la première fois, ont montré leur intérêt pour les chardonnay produits dans cette région de l’Aude, mais aussi les rouge Baron’Arques. Le montant total s’est élevé à plus de 541 000 € soit près de 11 % de plus qu’en 2009 avec un nouveau prix record pour la barrique de La Serpent produite par André Cavaillès qu’une représentante d’Alain Ducasse (acheteur de trois lots au total) a acquise pour 6 400 €.
L’an prochain, toujours lors du week-end des Rameaux, Toques et Clochers célèbrera la restauration d’un clocher de la commune ainsi qu’une grande fête populaire dans le quartier du Paradou. L’invité d’honneur pourrait être Gilles Goujon, le nouveau chef trois étoiles Michelin et Audois.
Jean Bernard

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Inspirations et tendances culinaires
par Tiphaine Campet
Services