×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

La baisse de TVA : une véritable opportunité pour les petits établissements

Vie professionnelle - mardi 30 juin 2009 14:57
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés


« Cette baisse de la TVA arrive enfin après un long combat ponctué à la fois de différends et de reproches de nos professionnels qui l’attendaient depuis fort longtemps. Elle constitue une opportunité incontestable tant pour les petites entreprises que pour les grandes » déclare Jean-François Girault président de la CPIH.

Les engagements de la profession prévue dans le contrat d’avenir en contrepartie à cette baisse de TVA va entraîner des avantages pour tous les acteurs de la restauration, c’est-à-dire à la fois :

- Pour les clients puisque la baisse de la TVA est répercutée sur 7 produits ciblés, la baisse des prix de nos cartes n’est donc que partielle.

- Aux professionnels puisque la baisse de la TVA nous permet d’obtenir des moyens qui permettront d’investir dans nos établissements.

- Aux salariés qui verront leurs conditions de travail améliorées notamment grâce à l’augmentation des salaires, ce qui permettra aussi de favoriser le recrutement.

- Au secteur car cette baisse de la TVA met fin à la concurrence qui existait entre les établissements où l’on consomme sur place et les établissements de vente à emporter.

Jean François Girault tient à rappeler qu’il s’agit bien là d’un contrat moral entre la profession et les clients, et d’insister « c’est pourquoi je vous engage à respecter scrupuleusement les engagements en matière de baisse des prix prévu dans le contrat d’avenir. »

Les restaurateurs et les cafetiers doivent informer leurs clients de la baisse de certains des produits  de manière lisible à l’extérieure comme à l’intérieure de leur établissement. Mais il tient aussi à mettre en garde les professionnels « si vous souhaitez communiquer sur la baisse de TVA avec la vitrophanie « la TVA baisse les prix aussi », vous devez absolument respecter les engagements du contrat d’avenir qui prévoit une baisse des prix d’au moins 11,8% sur 7 produits parmi dix retenus pour le secteur de la restauration traditionnelle. » et de conclure « cette baisse de TVA est une véritable opportunité pour permettre aux petits établissements de reconquérir sa clientèle. »
Pascale Carbillet

Journal & Magazine
N° 3786 -
25 novembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fonds de commerce : création, achat, reprise et vente
par Maître Sophie Petroussenko
Services