×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

50 meilleurs restaurants au monde 2009 : El Bulli, premier, The Fat Duck, deuxième

Vie professionnelle - mardi 21 avril 2009 16:44
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés


Pas de surprise cette année encore à la tête du classement S.Pellegrino des 50 meilleurs restaurants au monde organisé par le magazine anglais Restaurant : l’espagnol, El Bulli (Ferran Adrià) et l’anglais The Fat Duck (Heston Blumenthal) conservent respectivement  la première et la deuxième place du classement.
Etabli par plus de 800 votants, tous chefs, restaurateurs, journalistes, critiques, ou professionnels du secteur de la gastronomie, le classement comprend 26 régions du monde. Chacune d’elle compte une trentaine de votants chargés de faire partager leur coup de cœur, sans être bridés par des critères précis de sélection. Une règle à respecter cependant : chaque juge possède 5 votes, dont 3 seulement peuvent concernés des restaurants de leur région d’appartenance. Résultat : gastronomie et bistronomie se côtoient parfois sans complexe (exemple : Le Châteaubriand de Inaki Aizpitarte à Paris 11ème entre à la 40ème place, et devance Daniel, le restaurant 2 étoiles Michelin de Daniel Boulud à New-York) ; nouvelle vague et incontournables se frôlent presque (exemple : Bras (7ème), Pierre Gagnaire (9ème) juste devant L’Astrance de Pascal Barbot (11ème)) ; et la cuisine nordique ose devancer quelques grands noms de la cuisine du sud (ex. le restaurant danois Noma est 3ème tandis que les restaurants espagnols Mugaritz et El Celler de Can Roca arrivent en 4ème et 5ème position). Bref, cette liste annuelle, seule du genre faisant fi des frontières pour proposer un classement international, s’affirme comme un révélateur de tendances.
Quelques grands chefs français l’ont bien compris et avaient fait le déplacement le 20 avril 2009 à l’occasion de la cérémonie de remise des prix, cérémonie organisée au Freemasons Hall de Londres. Parmi eux : Daniel Boulud (New-York), Raymond Blanc (UK), Claude Bosi (UK), et Joël Robuchon, qui a par ailleurs reçu un prix d’honneur en hommage à sa carrière (The Life achievement award).
Tiphaine Beausseron