×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

‘Aux Sources du Livre’, Thierry Marx est passé à table...

Vie professionnelle - mardi 10 mars 2009 10:25
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Cestas (33) Thierry Marx était l’invité du salon bordelais Aux Sources du Livre à Cestas. Entre échanges croisés avec le public et dédicaces de ses ouvrages, le chef a dévoilé ses projets immédiats : une école de cuisine à Blanquefort, des livres, un restaurant à Paris. Tous ont en commun la street-food.



Au Salon les 'Sources du Livre' à Cestas, Thierry Marx en tête d'affiche, ici aux côtés  de Pierre Ducout, maire de Cestas, d'Olivier Straehli, chef de la Maison des Cinq sens, à Bordeaux et la blogeuse Chantal
© Brigitte Ducasse
Au Salon les 'Sources du Livre' à Cestas, Thierry Marx en tête d'affiche, ici aux côtés de Pierre Ducout, maire de Cestas, d'Olivier Straehli, chef de la Maison des Cinq sens, à Bordeaux et la blogeuse Chantal

Au vu de l’affluence, incontestablement son nom fait recette. Devant un public intergénérationnel, Thierry Marx séduit par la sincérité de son discours, limpide comme ses créations. Empreint de modestie, le chef de Cordeillan-Bages a tenu à démystifier la cuisine, prônant le goût et le produit. Il salue le travail de la blogueuse Chantal Descazeaux (http://assiettesduchef.canalblog.com), invitée à ses côtés sur l’estrade, avant d’insister : “l’important, c’est de toucher un public très large, de le sensibiliser à une cuisine de goût et d’auteur”. Puis, il embraye sur la cuisine japonaise, un “modèle qui a su préserver la cuisine de rue, saine, bonne et nourrissante. C’est important de la véhiculer chez nous, pour préserver notre patrimoine culturel”. En la matière, Thierry Marx compte bien en 2009 ancrer ses rêves dans la réalité. En septembre, une école ouvrira à Blanquefort. Ce projet a pu voir le jour grâce au soutien de la mairie, ainsi que du conseil général de la Gironde. Préparés à ouvrir leur propre affaire, les candidats auront le statut de stagiaire de la formation professionnelle. Le cycle comprendra six semaines de formation et impliquera le lycée hôtelier Saint-Michel. C’est aussi en septembre que Thierry Marx ouvrira son propre restaurant dédié à la street-food. “Ce sera à Paris, dans le XVIIIe arrondissement et sur 3 étages.”

Et outre, l’auteur de Planète Marx et de Easy Marx, prévoit de lancer en novembre sa collection Street Marx. La série comprendra 5 albums consacrés aux villes de Paris, Tokyo, New York, Bangkok et Jérusalem.

Brigitte Ducasse

Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Accompagnement pour l'acquisition et la transmission
par Adeline Desthuilliers et Mahmoud Ali Khodja
Services