×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Vie professionnelle

Thierry Maître, président des cafés, brasseries et discothèques de l’Umih 17, s’élève contre l’appel au boycott lancé contre l'Allemagne

Vie professionnelle - lundi 22 décembre 2008 10:49
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      



La semaine dernière, le président de l’Umih 17, Antoine Majou, a adressé un courrier à ses adhérents en leur demandant de boycotter les produits allemands et la clientèle allemande, après le refus d’Angela Merkel de laisser la France baisser son taux de TVA en restauration. Thierry Maître, président des cafés, brasseries et discothèques de Charente-Maritime s’élève contre les 'conséquences d’un pareil appel'. Dans ce courrier, on "mélange les valeurs de nos activités d'accueil sans aucune discrimination et les questions de politique entre gouvernements de différents pays" s’insurge-t-il. "En tant également que président de l’association Instant privilège qui regroupe des cafés et brasseries rochelais, il n’est pas question de s’associer à cette démarche" termine le patron de l’Epi de Blé.
Sy.S.

Journal & Magazine
Services