×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Camille Lacôme, nouvel étoilé Michelin 2021

Restauration - mercredi 17 mars 2021 12:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Châteauneuf-du-Pape (84) Avec sa compagne Agathe Richou en pâtisserie, le chef Camille Lacôme, notamment passé par La Tour d'argent, n'a pas tardé à offrir une étoile à La Mère Germaine, restaurant bientôt centenaire.



À Châteauneuf-du-Pape (Vaucluse), La Mère Germaine est une institution. Germaine Vion, après des années passées dans les cuisines de la présidence de la République, a acquis l’établissement en 1922 et l’a baptisé de son prénom. Ici, on domine les vignes et le Rhône. Le restaurant, riche de cette histoire marquée par les passages de personnalités du spectacle ou de la politique, est tourné vers un avenir ambitieux depuis son rachat par Isabelle Strasser.

Notamment propriétaire d'un domaine viticole sur place, elle a voulu redonner vie et lustre à l’établissement qui offre aussi une petite structure hôtelière avec six chambres. Et surtout elle a cherché et trouvé des personnalités de talent pour imprimer un tempo beaucoup plus élevé en cuisine. Camille Lacôme a ainsi relevé le défi en juillet dernier, aussitôt les nécessaires travaux achevés. Un premier poste de chef qui marquait une étape importante dans son parcours. “Mes choix de poste, depuis mes débuts à Biarritz dans leur restaurant, je les ai toujours faits après en avoir discuté avec Andrée et Stéphane Rosier.”

Un saut de puce le conduit ensuite au Briketenia de la famille Ibarboure avant le départ pour Lyon chez Au 9e art. “J'ai d'abord voulu travailler avec des chefs-patrons car je savais que c'est là que j'apprendrais. J'ai surtout attendu avant d'aller à Paris car je craignais de me noyer dans une grande brigade.”

 

Des renforts d'expérience

Quand l'heure est venue de rejoindre la capitale, Camille Lacôme concrétise son souhait d'évoluer aux côtés de Philippe Labbé et passe trois ans à La Tour d'argent, où il rencontre Agathe Richou, sa compagne chef pâtissière. “Ici, on avait l'opportunité de travailler ensemble et de préparer le jour où nous serons chez nous.”

En attendant, l'équipe de La Mère Germaine s'est étoffée afin d'accompagner cette montée en gamme et organiser le développement de l'offre. Antoine Petrus a quitté la direction générale de Taillevent Paris pour prendre la responsabilité de cet ensemble et des deux domaines viticoles d'Isabelle Strasser. Il a été rejoint en début d'année par Stéphane Lopez (George V, Grand Véfour), qui veillera sur la table étoilée. Une brasserie va bientôt compléter l’offre de restauration alors que huit suites haut de gamme ouvriront également dans Châteauneuf-du-Pape.

#michelin2021 #michelin #camillelacome #chateauneufdupape #lameregermaine


Jean Bernard