×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Samuel Albert, vainqueur de Top Chef 2019, ouvre son restaurant à Angers

Restauration - vendredi 15 novembre 2019 15:12
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Angers (49) Les Petits Prés : c'est le nom que Samuel Albert a donné à son premier restaurant. Pour cette création, le cuisinier est retourné chez lui, en Anjou. Il y sert une cuisine à l'approche cosmopolite mais composée de produits locaux.




Il avait envie de “rentrer à la maison”. À 31 ans, Samuel Albert, le vainqueur de la 10e saison de l’émission Top Chef, sur M6, vient d’ouvrir son premier restaurant, place du Ralliement, au cœur d’Angers (Maine-et-Loire). Son nom : Les Petits Prés, “en souvenir de la maison de ma grand-mère à Baugé, où on élevait des animaux, où il y avait aussi de grandes tablées”, raconte-t-il. L’Anjou, c’est donc chez lui. “J’y ai toujours gardé une adresse”, confie-t-il. Un ancrage qu’il revendique désormais jusque dans le choix de ses fournisseurs. Car le local, le frais et la qualité guident sa carte.

Produits d’ici, idées d’ailleurs” : c’est ce qu’il a inscrit sur la façade de son établissement avec étage et terrasse de 50 places. “Parce que toutes mes viandes viennent de chez J.A. Gastronomie, à Saint-Barthélemy-d’Anjou, le meilleur boucher du monde ! Et les poissons, que je reçois le matin, ont été pêchés pendant la nuit dans le Morbihan”, souligne-t-il. Passé dans les cuisines de Joël Robuchon à Monaco et Londres, ou encore dans celles de Shannon Bennett à Melbourne, Samuel Albert était chef exécutif au sein de l’ambassade de Belgique à Tokyo, lorsqu’il a été sélectionné pour Top Chef. Ce globe-trotter a donc une approche cosmopolite des accords, des sauces, des recettes. Et ça plaît : “99 % des clients sont satisfaits”, dit-il après avoir comptabilisé 1 000 réservations au bout de deux jours d’ouverture.

 

“Une cuisine gastronomique décomplexée”

Dans son équipe angevine de 28 personnes, Samuel Albert a gardé la majorité des salariés de l’affaire précédente. Il s’agissait d’une brasserie, dont il a aussi conservé les horaires d’ouverture : 7 jours sur 7, de 8 heures jusqu’à 1 heure du matin. Mais qui dit “ancienne brigade”, dit aussi former ces cuisiniers à son approche du travail des produits. Autre priorité de Samuel Albert : proposer le meilleur rapport qualité-prix pour “une cuisine gastronomique décomplexée”. Le filet de bar, par exemple, est à 18 € et pour ceux qui ne veulent que des garnitures – une façon originale de s’adresser aux végétariens ou aux vegans -, les frites sont à 4 €, les cèpes à 6 €… “et chacun compose son assiette”. S’il n’est pas encore dans “la course aux étoiles” en revanche Samuel Albert a déjà en ligne de mire l’ouverture d’autres Petits Prés à Bruxelles et Barcelone.

#Angers #TopChef  #SamuelAlbert  #LesPetitsPres


Anne Eveillard
Journal & Magazine
N° 3758 -
29 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Hygiène en fiches pratiques
par Romy Carrère et Laurence Le Bouquin
Services