×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Le nouveau Jardin des Sens des frères Pourcel ouvrira au printemps 2020

Restauration - mercredi 20 novembre 2019 17:17
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Montpellier (34) L'hôtel Richer de Belleval, situé sur la plus belle place historique de Montpellier, regroupera restaurant gastronomique, boutique hôtel et lieu d'exposition d'art contemporain.



 

Après plus de deux ans de travaux, l’hôtel Richer de Belleval va rouvrir au printemps 2020, avec un concept combinant la gastronomie des frères Jacques et Laurent Pourcel, un boutique hôtel Relais & Châteaux et des œuvres d’art contemporain de la fondation Helenis-GGL. Cet hôtel particulier construit en 1676 sur la place de la Canourgue, à Montpellier (Hérault), fut l’hôtel de ville de 1816 à 1975, puis l’annexe du palais de justice jusqu’en 2010. La mairie l'a acheté,  puis cédé après concours, en 2017 à Helenis et GGL, en partenariat avec le groupe Château Pourcel. Le projet (acquisition et la réhabilitation) est estimé à plus de 12 M€. L’atelier d’architecture Philippe Prost, spécialisé dans la restauration de bâtiments historiques, est à l'œuvre.

La décoration intérieure des 2 000 m2 sur deux étages, est signée par le créateur d’ambiance Christian Collot, qui a déjà réalisé Carré Mer, Restaurant, Terminal#1 et Manita pour le groupe Pourcel. “Un projet comme celui-ci est extraordinaire ! Je me suis basé sur le lieu, un écrin, et je me suis demandé comment le ‘Pourceliser’… J’ai opté pour des matières classiques, comme pour un palais où le temps s’est arrêté… La fresque de la première salle du restaurant a été mon déclic”, explique-t-il.

 

Monochromes et trompe-l'oeil

Il a adopté le monochrome dans les 20 chambres de l’hôtel. Pour le premier étage, aux décors, gypseries et trumeaux  inscrits au titre des monuments historiques, des tons pastel ; pour le deuxième, des couleurs fortes (bleu, écarlate, pourpre et grenade). Le restaurant gastronomique de 35 couverts s’installera dans le rez-de-chaussée.

Les trois salles voutées sont restaurées en gypseries, en trompe-l’œil et décors de rinceaux peints. Des artisans réalisent des pièces (têtes de lit, rideaux), qui voisineront avec des meubles de RBC. L’art contemporain prendra place dans les espaces libres ou ayant perdu leurs décors originels, avec des créations de commande choisis par Numa Hambursin, directeur artistique de la Fondation Helenis-GGL.

 

#JacquesPourcel #LaurentPourcel #JardindesSens #RicherdeBelleval


Anne Sophie Thérond
Journal & Magazine
N° 3764 -
21 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Vins au restaurant
par Paul Brunet
Services