Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

La brasserie "sans chichi" de Pierre-Olivier Prouhèze

Restauration - vendredi 8 novembre 2019 17:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Montpellier (34) Après la vente de son restaurant d'inspiration lozérienne et quelques années passées comme consultant, le chef revient au piano avec La Table de la Lyre, dans le nord de Montpellier.



Ne parlez plus de gastronomie ou de bistronomie à Pierre-Olivier Prouhèze ! Le chef lozérien, qui a exercé pendant quelques années dans le consulting après la fermeture de son restaurant Saveurs, est de retour à Montpellier (Hérault) avec sa nouvelle brasserie : La Table de la Lyre. “La gastronomie, pour moi, c'est bien fini”, confirme Pierre-Olivier Prouhèze, très remonté contre “l'esbrouffe” d'une cuisine conceptuelle qu'il juge trop souvent “alambiquée, décevante et ennuyeuse”. Le chef veut désormais se faire plaisir et surtout faire plaisir à ses clients avec deux piliers qui soutiennent la carte de La Table de la Lyre : la fraîcheur et la saisonnalité. Tout en ayant la volonté d'être le plus accessible possible, avec un ticket moyen de 27 € et un menu à 24 € incluant entrée, plat et dessert : “On respecte scrupuleusement l'esprit de la brasserie, puisque ce menu est servi au même prix midi et soir” . Sur la carte : quatre entrées, quatre plats et quatre desserts (dont une entrée et un plat végétariens) qui changent chaque semaine. Une offre volontairement resserrée pour garantir la fraîcheur, avec parfois des suggestions si des arrivages particuliers le justifient, comme c'est le cas ces jours-ci avec les cèpes accommodés en risotto.

“La cuisine c'est de la convivialité”

La salle de 180 m², conçue par l’architecte d’intérieur Dominique Covinhes, est au diapason de la cuisine de Pierre-Olivier Prouhèze  qu'il définit comme “une cuisine actuelle, fraîche et sympa, en fonction du marché et des saisons ”. Autour d'un espace plutôt classique, se répartissent le bar-accueil de type bistrot, des tables surélevées, un coin plus cosy avec des banquettes, et même une salle multi-fonctions privatisable. Le bois et la pierre structurent cet environnement bucolique, en phase avec une ambiance conviviale. “Parce que la cuisine c'est de la convivialité”, ajoute le Pierre-Olivier Prouhèze : “Nous avons d'ailleurs été très inspirés avec ma femme par nos voyages en Angleterre et au Danemark, où les chefs ont une longueur d'avance sur nous, tant au niveau de l'aménagement des salles que du traitement des produits dans l'assiette ; et c'est ce je veux ici : quand il y a de la daurade à la carte, l'élément principal doit rester la daurade !” Au nord de Montpellier, ce retour à l’essentiel a trouvé ses adeptes. Le restaurant ne désemplit pas depuis l’ouverture, le 30 septembre dernier.

#PierreOlivierProuheze #LaTabledelaLyre


Francis Matéo
Journal & Magazine
#CORONAVIRUS
Offre spéciale d'abonnement gratuit jusqu'au 30 juin 2020
Services