×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Gault&Millau cédé à Jacques Bally

Restauration - mercredi 9 janvier 2019 14:41
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Côme de Chérisey a cédé Gault&Millau à la holding NTI qui annonce de grands projets de développement en France et à l'étranger.



Côme de Chérisey lors de la sortie du Gault&Millau 2019 avec le cuisinier de l'année Gault&Millau, Alexandre Mazzia.
Côme de Chérisey lors de la sortie du Gault&Millau 2019 avec le cuisinier de l'année Gault&Millau, Alexandre Mazzia.

Jacques Bally, pendant longtemps patron de la branche formation et conseil du groupe Ducasse avant de prendre la tête du groupe Sibuet et ex-président de Gault&Millau Russie, succède ainsi à Côme de Chérisey à la présidence de Gault&Millau. A ses côtés, des investisseurs représentés par Vladislav Skvortsov. « Tout en restant fidèle aux valeurs historiques et aux fondamentaux qui ont fait de Gault&Millau les propagateurs de la Nouvelle Cuisine, nous avons de grands projets de développement en France et à l’étranger », explique Jacques Bally.

Pour Côme de Chérisey, cette cession est une belle opportunité : « Gault&Millau mérite de grands moyens. Ce repreneur lui permettra de passer de l’artisanat à une approche plus industrielle. Je souhaite le meilleur à Gault&Millau. ». Il a aussi le sentiment du « devoir accompli » : « Je suis fier d’avoir relancé une marque française patrimoniale et repositionné Gault&Millau au cœur de son écosystème. Durant ces 7 années, avec les équipes de G&M, j’ai notamment œuvré à restaurer la notoriété de la marque, à en réaffirmer ses valeurs, renforcé la sélection anonyme, cœur du contrat de confiance avec les gourmets et lancé une application mobile unifiée. Nous avons mené une stratégie d’internationalisation en passant de 5 à 20 pays d’implantation. Sans oublier la dotation pour les jeunes chefs, lancée il y a 5 ans, qui signe l’ADN de découvreur de talents de Gault&Millau. Grâce à ces actions Gault&Millau est maintenant le second guide mondial. ». Les équipes avec Marc Esquerré à la sélection des tables et Marie-Laure Jarry à la direction commerciale et marketing devraient rester en place.

#gaultmillau #comedecherisey #jacquesbally

 


Nadine Lemoine
Journal & Magazine
N° 3758 -
29 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Hygiène en fiches pratiques
par Romy Carrère et Laurence Le Bouquin
Services