Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Terre-Mer rouvre ses portes à la Closerie de Kerdrain

Restauration - mercredi 30 janvier 2019 11:36
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Auray (56) Après quatre mois de travaux, le restaurant d'Anne-Sophie et Anthony Jéhanno déménage et prend un nouveau départ. Avec trois salles pouvant accueillir 50 couverts et une cuisine de 150 m2, le couple souhaite faire du sur mesure et s'adapter à la demande de la clientèle.



Une ancienne maison bourgeoise de 650 m2 sur un terrain de 2 000 m2, 295 m2 de salles et de cuisines : c’est le nouveau terrain de jeu d’Anne-Sophie et Anthony Jéhanno, chef du restaurant étoilé Terre-Mer à Auray (Morbihan). Il y a quatre mois, le couple a repris la Closerie de Kerdrain, un manoir datant de 1620. “Ce lieu magnifique était en vente et on s’est engagé car on avait fait le tour de tout ce que l’on pouvait faire à Terre-Mer”, explique le nouveau propriétaire.

En succédant à Fernand et Martine Corfmat, Sophie et Anthony Jéhanno se lance dans un véritable projet de vie. “Terre-Mer était notre première installation en tant que propriétaires. Cela nous a mis le pied à l’étrier mais j’ai fini par ne plus pouvoir évoluer dans ma cuisine. Le moindre cm2 était pris par des casseroles et on était limité à 25 couverts.”  Avec trois salles, une capacité de 50 couverts et 150 m2 de cuisine, le jeune chef va désormais pouvoir faire du sur-mesure afin d’être plus flexible et s’adapter à la demande du client : accueil de réunions, salon apéritifs et digestifs, carte des vins étoffée…

 

L’excellence dans chaque détail

Accompagné par un cabinet d’architectes parisiens, le couple a entrepris d’importants travaux de rénovation et d’aménagement et a travaillé avec des entreprises situées à moins de 50 km. Depuis le 29 janvier, les clients sont désormais accueillis dans un décor contemporain mixant tradition bretonne et modernité. 

Pour la décoration, on a entrepris une démarche qualitative, exactement comme le sourcing de nos produits, afin de créer un lieu à l’identité forte.”  Du mobilier à l’assiette, rien n’a été laissé au hasard : tables et banquettes en cuir sur mesure, piètements de tables inspirés des anciens meubles bretons, etc. Pour Anthony Jéhanno : “Si l’expérience culinaire se trouve dans l’assiette, l’expérience de réussite est dans chaque détail.”

Autre décision du restaurateur : ouvrir 52 semaines par an. “Aujourd’hui, les fermetures coûtent cher. Mes employés m’en ont fait prendre conscience. Alors on a tout revu pour rester ouverts toute l’année et leur offrir un vrai confort de travail. Nous serons désormais 20 en tout. Chaque employé posera ses vacances quand il le souhaite et aura un week-end par mois. L’objectif étant que nos salariés soient motivés et disponibles au maximum pour nos clients.”


Stéphanie Decourt
www.restaurant-terre-mer.fr/nouveau-restaurant/
Journal & Magazine
Services