×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

MOF Maître d'hôtel du service et des arts de la table : les qualités requises d'un maître d'hôtel

Restauration - mardi 13 novembre 2018 15:13
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Le COET-MOF (Comité d'Organisation des Expositions du Travail), organisateur du concours Un des meilleurs ouvriers de France donne les fondamentaux du métier de maître d'hôtel.



Simon Verger (Le Gabriel, Bordeaux), l'un des nouveaux MOF à l'oeuvre lors du concours à Deauville.
Simon Verger (Le Gabriel, Bordeaux), l'un des nouveaux MOF à l'oeuvre lors du concours à Deauville.

"Le maître d’hôtel vous accueille dès votre arrivée au restaurant et soudain tout semble organisé pour votre bon plaisir.

Le maître d'hôtel - directeur de restaurant - est maître dans les relations humaines.

Il participe à l'harmonie entre les individus dans une société dont il doit connaître tous les codes.

À l’origine, la sécurité alimentaire des convives lui incombait. Au fil du temps, le maître d'hôtel a cultivé le sens du service. La valeur qu'il lui donne procure une reconnaissance mutuelle avec le client.

Il a appris à gérer l'évènementiel.

L'épanouissement de sa personnalité généreusement tournée vers les autres séduit la clientèle.

Son charisme est naturellement vecteur de motivation pour son équipe.

Ses qualités d'excellence personnelle et technique sont transversales à toute forme de restauration. Son travail de contre-maîtrise, c'est de veiller à l'application des normes, des standards et d’être rigoureux sur ce que le produit doit être.

Aujourd'hui, l'aspect commercial le rend maître de l'image du restaurant mais aussi de son potentiel économique et financier. Au travers de la carte et des menus il contribue fortement à la richesse de l'établissement.

L'obligation de résultat immédiat et quotidien rend son travail prenant et la satisfaction de la clientèle reste son défi quotidien.

#mof #maitredhotel 

Journal & Magazine
N° 3786 -
25 novembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR (+ modèles de contrats et fiches de paie)
par Pascale Carbillet
Services