Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Les lauréats du programme METRO France x Tudigo « Mon restaurant passe au durable »

Restauration - jeudi 15 novembre 2018 16:38
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Paris (75) Lors du colloque sur les enjeux de la restauration durable organisé par METRO France, s'est tenue la remise des prix de l'appel à projet « Mon restaurant passe au durable ».



Benoît Feytit, Directeur Général de METRO France et Benoît Guerche, porteur du projet Sixta qui a reçu le premier prix de l'appel à projet « Mon restaurant passe au durable ».
© Metro
Benoît Feytit, Directeur Général de METRO France et Benoît Guerche, porteur du projet Sixta qui a reçu le premier prix de l'appel à projet « Mon restaurant passe au durable ».

Sur les quelques 200 candidatures, ce sont 6 projets répartis en deux catégories, qui vont ainsi être soutenus par METRO France et les 709 contributeurs inscrits sur la plateforme. Le 1er prix a été attribué au projet SIXTA porté par Benoît Guerche avec 150 contributeurs et une somme collectée de 6 155€. Sixta est un restaurant végétarien toulousain s’appuyant sur des produits majoritairement bio, locaux et de saison pour proposer une cuisine créative, savoureuse, colorée et gourmande. Personne n’est laissé pour compte, puisque des alternatives végétaliennes, sans lactose, sans gluten et crues sont disponibles pour satisfaire le plus grand nombre et permettre aux clients de s’alimenter de manière saine, responsable et respectueuse. Un corner sieste est également installé pour favoriser le bien-être avec Nap & Up. Le projet reçoit 2 000€ de la part de METRO France. Le 2ème prix attribué au projet MAUVAISE GRAINE porté par Mona Chaillou avec 115 contributeurs et une somme collectée de 3 885€. Mauvaise Graine est le futur restaurant de type rapide / snack végétalien situé à Angers. Le projet est né d'une réflexion autour de l'alimentation et a été porté par une volonté de proposer une nourriture saine, savoureuse et de qualité. Au-delà des convictions de Mona Chaillou et de son associé, et de leur choix de proposer une offre végétalienne, le projet a aussi été pensé pour participer à l'économie et la consommation locale. Ainsi les fournisseurs et partenaires de Mauvaise Graine sont situés dans le Maine-et-Loire, des produits bruts en passant par l'enseigne, les travaux puis le mobilier etc. Le projet reçoit 1 500€ de la part de METRO France. Le 3ème prix récompense le projet LE CAFE DE V porté par Vincent Vandelle avec 75 contributeurs et une somme collectée de 5 800€. Le Café de V., situé à Courlans, est un salon de torréfaction, dans l’esprit d’un coffee shop à la campagne avec comme engagement le choix minutieux des cafés verts, des circuits de distribution courts, des ventes directes (boutique, marchés...), un emballage Ecopack sur place ou la possibilité pour chacun d’apporter son contenant, la valorisation du marc de café et la création de différents modèles de sacs en toile de jute provenant de ceux dans lesquels arrivent le café vert, avec la couturière Sonia Création. D’autres développements restent encore à venir. Le projet reçoit 1 000€ de la part de METRO France.  "Depuis plusieurs années maintenant, METRO France entend soutenir la restauration dans sa transition vers une restauration plus responsable. C’est pour cela que nous avons souhaité soutenir des projets qui, sur un plan sociétal ou environnemental, participent à la restauration de demain », a expliqué Benoît Feytit, Directeur Général de METRO France.

#metro #benoitfeytit #monrestaurantpasseaudurable

METRO France a également sélectionné 3 projets coups de coeur

- N°1 le projet RESTAURANT NUMERO 3 porté par Laurent Trochain avec 59 contributeurs et une somme collectée de 9 370€ situé au Tremblay-sur-Mauldre.
L’objectif de Laurent Trochain est de créer un espace pouvant accueillir 30 poules de Houdan ainsi que des ruches au milieu d'un potager de 500 m2 qui pourra être visité. Le projet s'inscrit dans une démarche "anti gaspillage" et "respect de l'écosystème". Les poules seront nourries par les déchets du restaurant. Le fumier des poules, une fois composté, sera utilisé pour le jardin. Le récupérateur d'eau servira pour abreuver les animaux et pour l'arrosage du jardin. La récolte du potager sera utilisée pour le restaurant et les oeufs des poules seront offerts aux clients. Les ruches permettront la production de miel. Ce projet reçoit 3 000€ de la part de METRO France.
- N°2 le projet LE CAFE DE V porté par Vincent Vandelle avec 75 contributeurs et une somme collectée de 5 800€.
Récompensé pour la deuxième fois, ce projet a particulièrement plu notamment grâce à la valorisation du marc de café. Ainsi les particuliers peuvent s’en servir pour leur jardin, déboucher les éviers, dégraisser la vaisselle, désodoriser leur réfrigérateur. Et les professionnels pourront le récupérer pour fabriquer des savons exfoliants (l'Ane à Nath). Le projet reçoit 2 500€ de la part de METRO France.
- N°3 le projet UMAMI porté par Corinne Pellegrin avec 67 contributeurs et une somme collectée de 3 340€.
UMAMI est un nouveau lieu, à Lannion, de restauration, de rencontres et d'échanges sur le thème du bien-manger et du bien-être. Ce lieu a pour objectif de créer une dynamique économique, sociale et solidaire, d’être engagé et de partager des valeurs de respect de l'environnement et d'éco-citoyenneté. Cette démarche s’inscrit à travers des choix alimentaires et de savoir être, la construction des projets culturels et interdisciplinaires, la diffusion des informations et des connaissances autour de la nutrition et du bien-être, la découverte de nouveaux produits et modes d'alimentation, l’encouragement de toute envie de création individuelles et partagées... et enfin le fait d’apprendre les uns des autres. Le projet reçoit 2 000€ de la part de METRO.

Journal & Magazine
#CORONAVIRUS
Offre spéciale d'abonnement gratuit jusqu'au 30 juin 2020
Services