×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Laurent Petit remet le couvert

Restauration - mardi 20 novembre 2018 16:11
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

74 - Haute-Savoie La Brasserie Brunet, version citadine du Café Brunet, a ouvert à Annecy : mêmes codes, même état d'esprit et bien sûr la volonté de transmettre, chère au chef Laurent Petit.



Le chef doublement étoilé Laurent Petit (Le Clos des sens à Annecy-le-Vieux, Haute-Savoie) a voulu remettre le couvert en créant une petite sœur citadine au café Brunet, que son co-créateur et associé, Mathieu Fortin, dirige depuis dix ans. “Laurent Petit voulait vendre le Contresens, sa brasserie chic et trendy d’Annecy. C’était dommage de perdre cette emprise urbaine et notre association qui fonctionne bien”, explique Mathieu Fortin. La recette est donc presque la même. Seule différence, Nicolas Guignat, jeune chef de cuisine au Café Brunet est maintenant associé dans l’affaire. “Laurent Petit est très attaché à la transmission, à la confiance qui fait grandir, explique le jeune chef. Ilveut garder un lien, un même état d’esprit. Il m’a permis de vivre mon rêve. C’est quelqu’un qui prend du plaisir à aider les autres à se réaliser comme il l’a fait avec beaucoup de ses seconds.”

“Coller aux codes de la brasserie”

L’ancien Contresens s’est donc métamorphosé en brasserie 'historique', devenant la Brasserie Brunet. L'établissement semble toujours avoir été là, un lieu enraciné en ville. On y pousse la porte 7 jours sur 7, “car on tient à coller aux codes de la brasserie”, note Mathieu Fortin. On y retrouve donc le pâté-croûte, la cocotte de légumes ou les champignons en chaud-froid, émanation d’une recette du Clos des Sens. Il y a aussi quelques plats signatures pour se différencier, mais toujours dans le même état d’esprit. “Notre cuisine est inventive et abordable [menus de 23 à 33 €, NDLR]. Nous pratiquons les mêmes prix que le Café Brunet; pour ne pas désorienter le client, poursuit Mathieu Fortin. Notre philosophie : nous voulons surprendre et régaler en toute simplicité.”

#LaurentPetit #Annecy #MatthieuFortin #NicolasGuignat #BrasserieBrunet


Fleur Tari
Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Idées simples pour doper les recettes de votre restaurant
par Bernard Boutboul
Services