×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Le congrès des Grandes Tables du monde : une belle promotion française

Restauration - mercredi 10 octobre 2018 09:17
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Marrakech (MAROC) C'est à Marrakech que s'est tenu le 64ème congrès. L'occasion de faire le point sur la réalisation des projets, les actions en cours et les nouveaux membres avec son président David Sinapian.



L'association Les Grandes Tables du Monde, où l'on entre qu'avec au moins 2 étoiles Michelin et l'aval du bureau après l'étude très attentive du dossier de candidature, a réuni ses membres au Four Seasons de Marrakech à l'occasion de son congrès annuel. Pour son président, David Sinapian, le premier motif de satisfaction, c'est le regain d'intérêt des maisons qui se confirme année après année : "Avec 13 nouveaux membres dont 5 maisons françaises, nous avons une belle promotion française et étrangère, ce qui devrait nous mener à 184 ou 185 membres, en tenant compte des départs volontaires ou exclusions. Sous mon mandat (en 4 ans), nous en sommes à 30 maisons supplémentaires ». Les Grandes Tables du Monde reçoivent des demandes d'information mais au total, seule une vingtaine de dossiers est effectivement déposée. Les 11 membres du bureau rendent leur verdict en septembre chaque année. « Nous avons senti un intérêt accru pour l'association, une reconnaissance plus forte aussi bien dans le métier que de la part du public. Par exemple, la presse art de vivre ou informative parle de plus en plus de nous en mentionnant le fait que l'établissement est membre des Grandes Tables du Monde. Cela devient plus systématique », se réjouit David Sinapian.

Un site internet moderne pour un programme de fidélisation performant

Le site internet des Grandes Tables du Monde est la grande nouveauté présentée et mise en ligne lors du congrès. « Le digital est un outil que les membres comme les clients doivent utiliser dans les meilleures conditions. Nous avons travaillé ces six derniers mois à la refonte du site internet. C'est un site moderne dans sa présentation, dans sa fluidité, avec le responsive design afin qu'il soit accessible sur tous les écrans, évolutif, facile à transformer et à corriger pour qu'il soit à jour immédiatement. Il y a notamment un bouton réservation qui renvoie directement sur le site de chaque membre.  Et c'est cette plateforme qui sera ensuite développée pour construire notre programme de fidélisation, le Cercle des Grandes Tables du monde », explique David Sinapian. L'idée étant de créer une base de données composée grâce aux membres qui mettent en commun leurs cinquante meilleurs clients. Ceux-ci seront choyés dans tous les établissements. Outre le site, l'association va créer son application. « Je veux souligner le travail formidable de l'équipe autour de Nicolas Chatenier, directeur général, dit le président. Ils sont 5 à nous accompagner quotidiennement au sein de l'association et c'est grâce à eux que nous grandissons. Nous avons désormais une structure pérenne pour maintenir l'élan et garantir notre identité ».
L'équipe a travaillé sur les conférences. « Elles font partie de l'ADN de notre association. Nous avons choisi la thématique des femmes dans la restauration car c'est un sujet qu'il faut mettre sur la table à moins que ce ne soit pas un sujet finalement, s'interroge David Sinapian. Pour moi, les femmes ont un rôle naturel à jouer dans nos métiers, mais il faut que le métier s'adapte aux actrices féminines car dans la vie d'une femme il y a des étapes qu'il faut intégrer dans la vie de l'entreprise. Comment faire ? Comment organiser les choses ? Il est important d'y réfléchir ».
Un congrès qui préparait aussi le prochain, année d'élection pour le bureau et le président. En 2019, c'est la Côte d'Azur qui accueillera le 65ème congrès.

Nadine Lemoine
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gagner en rentabilité en améliorant sa marge brute
par Christopher Terleski
Services