×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Bistrot Buci Mazarine, la table germanopratine d'Alain Dutournier

Restauration - mercredi 19 septembre 2018 17:04
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

75 - Paris Alliant cuisine du Sud-Ouest et adaptation d'un savoir-faire gastronomique, le nouveau lieu du chef du Carré des Feuillants propose une offre de mets variés, travaillés et abordables, en plein coeur de Saint-Germain-des-Prés.



Abrégé en BBM, le Bistrot Buci Mazarine marque un nouvel élan pour le chef Alain Dutournier. Depuis 2012, ce dernier souhaitait proposer une offre bistronomique. Chef du Carré des Feuillants (2 étoiles Michelin, Paris Ier) depuis 1986, propriétaire du Trou Gascon (1 étoile Michelin, Paris XIIe), depuis 1973,  et de La Table du Chef à Hanoï (Vietnam) en 2015, Alain Dutournier garde pour principe "le culte de l'authenticité, du partage et de la transmission". La création de ce  restaurant s'est inscrite dans cette lignée : "Le BBM est un vrai bistrot parisien avec des cuisiniers disposant d'un réel savoir-faire et utilisant des produits de qualité. J'y tenais !", a t-il déclaré. À travers sa façade en verrière laissant place à la lumière, le lieu se dévoile immédiatement aux yeux des clients. Au rez-de-chaussée, ils disposent d'une vue directe sur la cuisine ouverte animée par le chef Julien Chanson, tandis que l'étage laisse place à un espace cosy et plus intime.

Des saveurs du Sud-Ouest

Formé auprès de Karl Vandevelde, ami d'Alain Dutournier, Julien Chanson compose, en compagnie de son patron, une carte qui change tous les un mois et demi. Influencés par les origines du chef, né dans les Landes, entre Dax et Peyrehorade, les plats proposés sont travaillés "dans le respect du goût, des beaux produits et des saisons". "J'ai choisi Julien car c'est un jeune chef qui m'intéressait. Mon ami lui a inculqué des valeurs que je partage, celles d'un lieu où la cuisine est véritable", souligne le propriétaire des lieux. 

Les entrées sont variées et rafraîchissantes. Côté plats, la Poêlée de chipirons (petit calamars), orzotto printanier (petites pâtes à l'encre de seiche) et chips de gingembre fait entrer le Sud-Ouest en cuisine en version modernisée tandis que le Cassoulet 'signature' revendique son côté traditionnel. Le BBM propose trois menus : déjeuner à 25 €, dîner à 35 € et découverte en 5 services à 45 € (plus 24 € pour l'harmonisation mets et vins). Le prix moyen à la carte est aux alentours de 40 €. Alain Dutournier a soigneusement conçu la carte des vins (120 références) à partir de la sélection qu'il a opérée dans ses Caves de Marly (Yvelines). Situé dans un quartier pourtant "difficilement accessible, car majoritairement fréquenté par des touristes", cet établissement à la cuisine authentique est désormais clairement reconnu du public. 

#AlainDutournier #KarlVandevelde #JulienChanson #CarreDesFeuillants #Michelin #2etoiles #BBM #CavesDeMarly

Camille Borderie
Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Idées simples pour doper les recettes de votre restaurant
par Bernard Boutboul
Services