×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

4 lauréats de la dotation Gault&Millau Ile-de-France pour les jeunes talents

Restauration - vendredi 28 septembre 2018 18:53
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) C'est Julien Dumas, dans le restaurant parisien Lucas Carton, place de la Madeleine, qui a accueilli la remise des prix de la dotation Gault&Millau, soutien important pour ces jeunes en voie de s'installer.



Yoshinori Morié, Renaud Marcille, Côme de Chérisey, pdg Gaul&Millau, Martin Maumet et Lise Deveix.
Yoshinori Morié, Renaud Marcille, Côme de Chérisey, pdg Gaul&Millau, Martin Maumet et Lise Deveix.

Lise Deveix, Yoshinori Morié, Renaud Marcille et Martin Maumet font partie de ces jeunes espoirs de la cuisine française que Gault&Millau suit depuis des années. Ils sont arrivés au moment où ils peaufinent leur projet d'ouvrir leur propre restaurant. Gault&Millau les encourage grâce à une dotation qui représente en valeur 25.000 euros. Un sérieux coup de pouce pour ces jeunes talents.

Voici ce que le guide pense de ces futurs chefs patrons

Martin Maumet : un jeune chef plein de sensibilité et d'imagination, qui s'est épanoui aux côtés de William Ledeuil au KGB, la seconde maison du chef qui maîtrise si bien les influences thaïes. A son contact, Martin a développé un sens aiguisé des condiments, des parfums d'herbes et d'épices et sait à merveille les doser dans une cuisine très évoluée. Son projet personnel est donc très prometteur et déjà bien pensé et abouti.

Renaud Marcille : un projet de bistrot moderne pour celui qui fut sous-chef chez Senderens et chef de partie au Meurice. Une formation solide pour la grande école classique, ce qui lui a donné une belle assise technique chez Racines dont il fut chef, et avec succès, pendant plus de six ans. Aujourd'hui, il veut voler de ses propres ailes, et nous nous réjouissons de pouvoir le soutenir dans ce qui deviendra à coup sûr une table en vue.

Lisa Deveix : une très bonne formation, acquise auprès de Manuel Martinez et Alain Soliverès, lui a donné un excellent niveau. Elle a ensuite connu la cuisine très inventive et voyageuse d'Akrame, à Paris et à Hong Kong, pour forger sa propre personnalité, qu'elle va mettre en oeuvre dans ce projet intéressant. Une table de bonne dimension, avec une trentaine de couverts, dont une terrasse pour les beaux jours, dans un quartier en plein développement.

Yoshinori Morie : Tous les foodies de Paris connaissent Yoshinori Morie, qui leur a montré l'étendue de ses talents à travers ses différentes expériences, au Petit Verdot, à Encore ou à l'Auberge du XV. A chaque étape, il montre son aisance sur toutes les techniques de la cuisine française, avec cette dose d'inventivité typiquement nippone. Son projet est alléchant et on peut penser que, maître chez lui, il va nous épater encore davantage.
Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Informatique et nouvelles technologies en CHR
par Thierry Longeau
Services