×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Le Château de Mercuès se renouvelle

Restauration - vendredi 17 août 2018 11:52
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Mercuès (46) Aux confins du Lot, cet établissement 4 étoiles avec un restaurant affichant un macaron Michelin, ne cesse de se renouveler. Après les chambres refaites en 2010, l'établissement a entièrement restauré la salle de restaurant ainsi que les cuisines. Un investissement nécessaire pour continuer de monter en gamme.



 
Joyau du XIIIe siècle surplombant la vallée du Lot, le château de Mercuès (46), membre des Relais & Châteaux, avait besoin d'une petite remise en forme. Une situation dont les propriétaires avaient bien conscience, mais ces nouveaux travaux ne pouvaient être menés qu'une fois certains objectifs remplis comme la récupération de l'étoile perdue ou encore l'augmentation du chiffre d'affaires. Il aura fallu pas moins d'un million d'euros pour mener à bien la restauration. Dans les deux salles du restaurant, les fenêtres ont été remplacées, les sols restaurés et la décoration entièrement refaite afin de rendre les lieux plus intimes. Un nouveau mobilier a fait son apparition, mais les couverts et la vaisselle ne seront remplacés que plus tard, les travaux ayant quelque peu dépassé le budget prévisionnel. Le nombre de couverts - entre 40 et 50 - n'a pas changé. 


Cuisine ouverte aux clients

En cuisine, l'espace a également été repensé et tout a été remanié du sol au plafond. Le matériel, vieillissant, a été entièrement remplacé avec l'installation d'un fourneau Marrone : "C'était mon souhait de passer à l'induction, note le chef Julien PoisotC'est le moyen de cuisson du futur. Si je veux jouer avec la flamme je préfère utiliser le bois, le charbon. Et nous y gagnons beaucoup en confort de travail : il fait beaucoup moins chaud !" La beauté des lieux a été soignée car le cuisine, loin d'être cachée au public, pourra être visitée. Cette rénovation a d'ailleurs été l'occasion d'y installer une table d'hôte de cinq couverts maximum pour un menu exclusif à 195 €. Les heureux élus pourront admirer le travail en cuisine et bénéficier des explications du chef.

Pour cette restauration, la région Occitanie aura aidé les propriétaires à hauteur de 20 % du projet par le biais d'aides ciblées. Dans la même lignée que la réfection des chambres, ces travaux s'inscrivent dans une politique plus vaste de montée de gamme, lancée en 2008. Les efforts paient : depuis quatre ans, le chiffre d'affaire augmente de 200 000 € chaque année. Prochaine étape : le château vise l'acquisition d'une cinquième étoile pour la rentrée prochaine. 



Anne Letouzé
Journal & Magazine
N° 3763 -
07 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Reprendre un hôtel : évitez les embûches
par Stéphane Corre
Services