×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Restauration : le bio gagne du terrain

Restauration - mardi 26 juin 2018 14:17
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Les produits issus de l'agriculture biologique séduisent de plus en plus les consommateurs français. Une tendance qui se propage aussi, lentement mais sûrement, dans le secteur de la restauration.



Le nouvel amour des Français pour le bio ne se dément pas, observe l'Agence bio. En cinq ans, les achats de produits bio ont doublé, passant de 4,189 milliards d'euros en 2012 à 8,373 milliards d'euros en 2017. "C'est une tendance de fond : il y a une évolution des attentes sociétales, un engouement pour les produits plus sains et le made in France. Or, la demande en produits bio est très liée au local : 78 % des produits bio servis en restauration collective sont estimés d'origine française par les acheteurs, et 59 % d'origine régionale", souligne Nathalie Rison, chargée de mission pour l'Agence bio.

Sur ces 8,37 milliards d'euros, la quasi-totalité (7,92 milliards) provient de la consommation à domicile des ménages, le bio représentant désormais 4,4 % de la consommation générale de produits alimentaires. En moyenne, plus de 7 Français sur 10 se disent intéressés par des repas intégrant des produits bio sur les lieux qu'ils fréquentent en dehors de leur domicile (83 % au restaurant, 70 % en restauration rapide ou à emporter, 81 % sur le lieu de travail), et 9 parents sur 10 souhaitent que des produits bio soient proposés en restauration scolaire.
 
Les vins bio ont la cote

Le bio pèse désormais 246 M€ dans la restauration collective (en hausse de 7 % entre 2016 et 2017) et 206 M€ en restauration commerciale (+ 13 % depuis 2016).

57 % des établissements en restauration collective proposent des produits bio (47 % en restauration du travail et 79 % en restauration scolaire), mais seuls 20 % en servent tous les jours. Les produits laitiers, l'épicerie et les fruits et légumes sont les mieux introduits dans la filière.

La part des achats en produits bio atteint 1 % en restauration commerciale, contre 2,9 % en restauration collective. "Les vins bio occupent le premier poste des ventes en restauration commerciale, note Nathalie Rison. Ils sont suivis par l'épicerie, les fruits et légumes, les produits carnés et oeufs, et enfin les produits laitiers. Sur l'ensemble des restaurants traditionnels indépendants, 37 % proposent des produits bio, mais cette offre se limite au vin une fois sur deux." 

Dans l'Hexagone, seuls 350 restaurants afficheraient une part significative de produits bio dans leurs achats (plus de 50 % en valeur). De nets progrès restent donc à faire pour répondre aux attentes des Français.

Violaine Brissart
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Stratégie de marque : les outils pour développer votre hôtel
par Youri Sawerschel
Services