Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

L'Orangerie, futur haut lieu du bien manger ?

Restauration - mardi 19 juin 2018 15:40
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Grenoble (38) Grenoble aura-t-elle bientôt son Time out Market ? Déjà soutenue par six restaurateurs et foodtrucker sgrenoblois, La Grande Saison - projet de reconversion de l'Orangerie de Grenoble - est en finale de l'appel à projets de la ville.



Les trois associés (à gauche), avec une partie des chefs et artisans partenaires unis pour faire de l'Orangerie un lieu de vie ouvert à tous.
© Nathalie Ruffier
Les trois associés (à gauche), avec une partie des chefs et artisans partenaires unis pour faire de l'Orangerie un lieu de vie ouvert à tous.

Des onze projets de reconversion de l'Orangerie, lieu d'hivernage des palmiers et orangers de la ville bâtie au XIXe siècle, la commune de Grenoble en a retenu trois, parmi lesquels celui porté par les Grenoblois Édouard Ronin, ingénieur en bâtiment, Sofiane Chikh, urbaniste et Nadège Perrin, créatrice de l'agence de communication culinaire Digimiam, à l'origine de nombreuses manifestations avec les chefs isérois. 

C'est donc naturellement vers eux que cette dernière s'est tournée pour imaginer une grande Allée gourmande au coeur de cette Orangerie à qui la ville souhaite donner une seconde vie. Pour l'heure, six d'entre eux se sont déjà engagés : Florian Poyet (Badine), Mickaël Bokis (L'Angelis), Yann Tanneau (MadamM), Vincent Dolezon (Le Saint-Vincent), Sylvain Rosset (Le Gratin Dauphinois) et Émeric Frel (Le Back Rhino). Et deux artisans réputés les accompagnent : le MOF, champion du monde de fromage, Bernard Mure-Ravaud, et le pâtissier chocolatier Thierry Court, lauréat avec son équipe de l'émission Le Meilleur Pâtissier diffusée sur M6 en 2017.

Une offre de cuisine variée

"Nous voulons présenter une offre de cuisine variée", résume Nadège en révélant les noms de ces premiers partenaires. "Je souhaite y proposer une carte assez souple et abordable dans ce lieu très valorisant pour notre cuisine et Grenoble", indique Florian Poyet, chef de la table gastro Badine. 

Engagé dans des actions d'éducation au goût et de valorisation des produits bio et locaux, le chef Mickaël Bokis de L'Angélis, escompte rendre encore "plus accessible la cuisine artisanale". Il se chuchote que Yann Tanneau, ancien chef de l'Opéra Garnier installé à Grenoble depuis septembre 2017, pourrait y déployer une restauration ethnique. Et même que le MOF fromager diversifierait son offre avec une petite restauration autour du fromage ! 

Au total, Nadège Perrin et ses deux associés ont prévu une dizaine de corners de restauration ouverts sur une grande table centrale de 200 couverts. Mais leur Grande Saison disposerait aussi d'un atelier de cuisine - géré par Digimiam - accueillant chefs, artisans et producteur, d'un corner solidaire facilitant la réinsertion de migrants cuisiniers de métier et d'un parvis cultivé servant l'offre restauration en circuit extra-court. 

#Grenoble #LaGrandeSaison #Orangerie #EdouardRonin #SofianeChikh #NadegePerrin #Digimiam #Florian Poyet #Badine #MickaelBokis #YannTanneau #VincentDolezon #SylvainRosset #EmericFrel #BernardMure-Ravaud #ThierryCourt

Nathalie Ruffier