×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

À Bordeaux, le brunch, c'est tous les jours

Restauration - vendredi 1 juin 2018 17:23
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Bordeaux (33) En centre-ville, un jeune couple mise sur le brunch servi tous les jours dans son petit restaurant à la décoration cosy. Une offre complétée par le café de spécialité, qui trouve son public.



Laura Delamour et Mamadou Fofana ont créé pour leur restaurant un univers doux et cosy.
Laura Delamour et Mamadou Fofana ont créé pour leur restaurant un univers doux et cosy.

L'idée d'un lieu pour bruncher tous les jours est née d'un constat : "nous allions bruncher tous les dimanches. À Bordeaux ce concept marche fort, il y a toujours du monde, de l'attente. Quand j'ai eu mon jour de repos le lundi, j'ai réalisé qu'il n'y avait pas d'offre en semaine, alors que de nombreuses personnes n'ont pas leur jour de repos en week-end", souligne Laura Delamour, qui a passé un master en entrepreneuriat dans l'idée de créer son entreprise dans la restauration. Elle s'est associée à son compagnon, Mamadou Fofana, comptable, qui connaît aussi ce secteur pour y avoir travaillé étudiant. Le couple estime que le café de spécialité est un élément manquant dans les brunchs, et fait une formation de barrista avant d'ouvrir en novembre dernier son établissement, baptisé Contrast. Entre temps, à Bordeaux, un autre restaurant, le Café Kokomo, a ouvert il y a un an et demi et propose aussi le brunch toute la semaine, mais sans café de spécialité et dans un univers coloré tout autre, façon cantine.

Valoriser l'esthétique

Le brunch de Contrast (22 €) inclut des toasts d'avocat et d'houmous de betterave, des pancakes à la japonaise (plus épais) avec nappage fait maison, un smoothie bowl, une boisson chaude et du jus de fruit frais. La carte propose les mêmes plats en plus grosse quantité, ainsi qu'un poke bowl et un pudding de chia. "Le restaurant est ouvert en continu de 9 h 30 à 18 h 30, tous les jours sauf le jeudi. Nous servons le brunch jusqu'à épuisement des stocks. Le week-end, on n'a plus rien à 13 h 30 !", constate Laura Delamour. Le restaurant, joliment décoré – avec ses tables et son comptoir fabriqués maison - attire une clientèle âgée de 25 à 50 ans, majoritairement féminine, des travailleurs du quartier en semaine, et des touristes étrangers le week-end.

Laura Delamour, ancienne blogueuse culinaire, a misé sur le visuel des plats et le latte art : "notre compte Instagram nous a beaucoup aidés au début pour nous faire connaître", indique-t-elle. Le restaurant dispose de 20 places assises (dont une table pour six dans une petite salle), pour un ticket moyen en semaine de 17€ (dont 70 à 80 % de formules brunch), et de 22€ le week-end. Le couple aimerait trouver un lieu plus grand pour avoir plus de tables et mêler différents concepts - vente de fleurs, d'objets de décoration…


Laetitia Bonnet Mundschau
Journal & Magazine
Services