Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Un jour une étoile : Andreas Møller, nouveau 1 étoile Michelin

Restauration - lundi 23 avril 2018 14:16
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

75 - Paris Le chef danois a pris les commandes des cuisines du restaurant Copenhague, à la Maison du Danemark, il y a un an.



"Je veux conserver mon style, ma cuisine, tout en respectant le client. Je ne suis pas fou, je ne cuisine pas de fourmis comme certains restaurateurs au Danemark par exemple", s'amuse Andreas Møller. Le chef danois s'est installé il y a un an dans les cuisines du Copenhague, l'un des deux restaurants de la Maison du Danemark, sur les Champs-Élysées, à Paris. Dans son pays natal, il a exercé à Saison, aux côtés d'Erwin Lauterbach ou encore au Standard avec le chef Claus Meyer, l'une des figures de la nouvelle cuisine danoise, qui promeut les produits locaux, naturels et de saison. Andreas Møller a également tenu deux établissements au Danemark avant de tout lâcher "pour se concentrer". Une décision payante puisqu'un an après son arrivée à Paris, le chef décroche une première étoile Michelin.

Une cuisine nature
Andreas Møller propose une cuisine assez classique le midi, qui change tous les jours. "C'est très difficile, mais je ne veux pas que l'on devienne des robots", explique-t-il. Le soir, il se permet néanmoins de proposer une cuisine plus innovante, comme sa recette du Tacos à l'oignon. Autre leitmotiv du chef : le produit, une véritable obsession dans sa cuisine qui se veut très nature. "Au Danemark, la cuisine est très influencée par ce que l'on trouve dans la nature. J'avais pour habitude, quand j'y travaillais, d'aller en forêt ou au bord de la mer cueillir des herbes sauvages", explique le chef.

Travailler à Paris change un peu la donne pour Andreas Møller, qui a dû s'habituer à de nouveaux produits comme les tomates et les citrons. "En changeant de pays, on perd tout son réseau. Je dois tout reconstruire, c'est pour ça que j'importe encore quelques produits du Danemark car je suis certain de la qualité. J'ai besoin de temps pour trouver les bons producteurs." Un plat signature ? Impossible pour lui d'en citer un. "Je m'adapte en fonction des saisons, je change tous les jours de plats, mais j'adore les légumes, et en particulier les choux."

#Copenhague #Paris #AndreasMoller #Michelin2018 #UnJourUneEtoile


Romy Carrere
Ticket moyen : 80 € le midi, 120 € le soir
Nombre de places assises : 30
En complément :
 Retrouvez tous les articles sur les nouveaux étoilés Michelin 2018
 Andreas Møller - Tacos d'oignon
Journal & Magazine
#CORONAVIRUS
Offre spéciale d'abonnement gratuit jusqu'au 30 juin 2020
Services