×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Le restaurant En Marge remporte le prix de la meilleure brigade de France 2018 - Concours Metro Gilles Goujon

Restauration - mercredi 28 mars 2018 12:07
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) C'est l'équipe du restaurant étoilé En Marge à Aureville de Franck Renimel qui a conquis le jury du concours Metro – Gilles Goujon de la meilleure brigade de France, dans les cuisines de Ferrandi Saint-Gratien avant la cérémonie de remise des prix au Meurice à Paris.



Sélectionnées sur dossier, 6 brigades finalistes composées d'un chef de cuisine, d'un apprenti (ou un commis) ainsi que d'un maître d'hôtel (ou chef de rang), s'affrontent chaque année depuis 5 ans afin de remporter le prix de La Meilleure Brigade de France 2018. Cette année, Yann Ghazal, second de cuisine, Thibault Pontac, maître d'hôtel et Nans Delest, apprenti, le trio soutenu par leur chef Franck Renimel, ont donné le meilleur d'eux-mêmes pendant les deux jours de la compétition. Le premier jour, les cuisiniers choisissent les produits imposés par le thème pour l'entrée et le plat du concours et ceux dont ils ont besoin dans le magasin Métro de Nanterre. « Bien évidemment, les talents ne peuvent s'exprimer qu'avec de bons produits. Et à cet exercice, METRO met un point d'honneur à sélectionner les produits les plus délicats et savoureux », souligne Benoît Feytit, CEO Metro France. Pendant ce temps, les maîtres d'hôtels répondent à un questionnaire de culture générale sur la restauration et choisissent les vins à servir sur les plats de leur chef. Quant aux commis, le chef 3 étoiles de l'Auberge du Vieux Puits à Fontjoncouse (11), Gilles Goujon avait prévu pour eux une sole à farcir et un gratin de légumes printaniers. « Je suis très content de vous. Ne lâchez rien ! Vous avez du talent ! », leur a lancé le chef à l'initiative du concours.
C'est le deuxième jour que chaque équipe se reforme. Le thème de l'entrée : petits artichauts bouquet poivrade ou violet et de légumes de printemps pour huit personnes avec une faisselle de chèvre, vache ou brebis, de l'huile d'olive château Virant AOC et du vinaigre balsamique vieux Platino IGP. Pour le plat, le saint-pierre selon le choix des candidats (poché, poêlé, rôti, planché, vapeur…) servi en pièce entière découpé et portionné en salle par le maître d'hôtel. Le poisson doit être accompagné de 3 garnitures (libre à base de petits pois, composée d'une tourte à base de légumes de saison et de morilles fraîches et la dernière totalement libre). 4 heures, c'est le temps imparti dans les cuisines de l'Ecole Ferrandi Saint-Gratien pour envoyer les plats devant un jury dégustation très relevé.
L'équipe du restaurant En Marge, près de Toulouse, est repartie avec le trophée et un chèque de 10.000 euros. « Il ne s'agit pas d'être bons mais d'être excellents pour devenir la meilleure brigade de France », a dit Gilles Goujon, très impressionné par le travail des vainqueurs 2018.
#concoursmetrogillesgoujon #gillesgoujon "metro
 

 

Nadine Lemoine
Journal & Magazine
N° 3787 -
09 décembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Informatique et nouvelles technologies en CHR
par Thierry Longeau
Services