×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Exchange 2018 : le développement et l'entrepreneuriat mis en avant

Restauration - vendredi 13 avril 2018 17:18
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

75 - Paris Experts et entrepreneurs sont venus donner leur point de vue et débattre sur les mutations du secteur de la restauration et ses évolutions futures.



Augustin Boyer et Marion Combette présentant les tendances de demain.
Augustin Boyer et Marion Combette présentant les tendances de demain.

En pleine mutation, le secteur de la restauration se diversifie. Le 15 mars dernier, le Leaders Club a organisé l'Exchange 2018 au siège de Columbus Café, à Paris, où se sont déroulés 5 conférences pour "anticiper l'avenir". Les thématiques de la gestion de crise sanitaire, le digital, l'approvisionnement, la tendance consommation et le développement ont été traitées par des experts du secteur de la restauration et de la communication.

La conférence sur le développement a mis en avant le poids du secteur de la restauration dans l'économie française avec 350 milliards d'euros. Animée par Augustin Boyer et Marion Combette, de French Food Capital (fond de Capital Développement indépendant), la présentation a montré la France comme un marché d'opportunités pour de nombreuses enseignes. La dualité entre des groupes plus anciens et des concepts relativement récents, souvent venus de l'étranger, ne cesse de s'accroître. Les entrepreneurs doivent dorénavant faire un choix entre plusieurs modèles d'affaire. Cela va de pair avec les modifications des comportements alimentaires liés à la consommation.

"Santé et sophistication"

Avant d'entreprendre dans le secteur de la restauration, il est essentiel de comprendre les tendances de demain. "Santé et sophistication sont au coeur du processus. Le consommateur souhaite bien manger, sainement, mais cela doit rester un plaisir. Cette transformation alimentaire est à prendre en compte dans une stratégie de développement", développe Augustin Boyer. Deux modèles sont possibles : celui des groupes dont les restaurants différents mais avec un ADN commun - comme Big Mamma - ou celui des chaînes où tous les restaurants sont similaires - Big Fernand par exemple. Le fondateur de Factory & Co, Jonathan Jablonski, est intervenu. Pour créer un concept unique et posséder un savoir-faire, "il faut savoir s'entourer et être accompagné", explique-t-il. Dans certains cas, les fonds d'investissement peuvent s'avérer utiles. Possédant également l'enseigne Pepperico, il a su s'inspirer du fast casual américain - base commune de ses restaurants - tout en se diversifiant et s'agrandissant à travers des franchises.

#LeadersClub #Exchange2018

Camille Borderie
Journal & Magazine
N° 3780 -
02 septembre 2022
N° 3781 -
16 septembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Santé et sécurité au travail en CHR : constituer votre document unique (+ modèles)
par Carole Gayet
Services