×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Bocuse d'Or Europe à Turin : 20 pays en lice pour 10 places en finale

Restauration - vendredi 23 mars 2018 10:36
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Turin (ITALIE) La dernière étape européenne avant la finale des "Jeux Olympiques de la Gastronomie" se déroulera à Turin, en Italie, les 11 et 12 juin 2018.



De gauche à droite ; Louis de Vicari, commis, Matthieu Otto, candidat français et Romuald Fassenet, le coach.
De gauche à droite ; Louis de Vicari, commis, Matthieu Otto, candidat français et Romuald Fassenet, le coach.

Pour la première fois dans l'histoire du concours, la sélection itinérante du Bocuse d'Or Europe se tiendra dans le Sud de l'Europe. Après la Norvège, la Suisse, la Belgique, la Suède, et la Hongrie, c'est au tour de l'Italie et de la région Piémontaise de recevoir la sélection continentale.
Les 11 et 12 juin prochain, à l'occasion du Gourmet Expoforum, le centre des congrès Oval Lingotto de Turin deviendra l'écrin de l'excellence gastronomique. Le salon professionnel accueillera également le 10 juin la sélection européenne de la Coupe du Monde de la Pâtisserie.
Parmi les 20 candidats européens qui vont concourir de toutes leurs forces pour convaincre le jury, seuls 10 accèderont à la grande finale du Bocuse d'Or qui aura lieu à Lyon les 29 et 30 janvier 2019, pendant le Sirha, le rendez-vous international de la restauration.

La France passera le premier jour

La France passera le premier jour, le 11 juin, avec la Pologne, la Belgique, l'Islande, la Hongrie, l'Allemagne, les Pays-Bas, l'Espagne, la Suisse et le Royaume-Uni. Le 12, ce sera au tour de la Russie, la Suède, la Croatie, la Finlande, la Norvège, le Danemark, l'Italie, la Bulgarie, l'Estonie et la Turquie.
Le destin de la France est entre les mains de Mathieu Otto, gagnant du Bocuse d'Or France 2017. Il a su s'imposer en septembre dernier à Paris au terme d'une intense compétition de haute gastronomie, en proposant « une cuisine personnelle, inspirée de la cuisine de tous les jours », comme il l'explique. A 31 ans, Mathieu, chef à l'Auberge Saint-Walfrid (57) et grand habitué des concours (Taittinger, Haeberlin, Cristal Roth), avait déjà décroché la troisième place lors de l'édition 2015 du Bocuse d'Or France. Aujourd'hui, c'est grâce à sa motivation et son envie de se dépasser qu'il rejoint les dix-neuf autres candidats européens sur la scène turinoise. Il tentera de décrocher sa place pour la finale du Bocuse d'Or prévue en 2019 et de succèder à Thibaut Ruggeri, dernier français ayant remporté le trophée tant convoité en 2013.
Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Hygiène en fiches pratiques
par Romy Carrère et Laurence Le Bouquin
Services