Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Gauthier Corzan remporte le titre de meilleur apprenti cuisinier de France

Restauration - mercredi 24 janvier 2018 15:01
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

75 - Paris Douze candidats sélectionnés dans leur région respective se sont affrontés lors de la 64e édition du concours organisée par l'association des Maîtres cuisiniers de France.




Soutenue et parrainée par le cuisiner triplement étoilé Régis Marcon, la finale du concours du meilleur apprenti cuisinier de France s'est déroulée le 22 janvier à l'école Ferrandi-Paris et a été suivie par la remise des prix au Park Hyatt Paris Vendôme. Dès 7 heures, les candidats, aidés par des commis de l'école, ont été tirés au sort afin de débuter un à un les épreuves, qui avaient quatre thèmes :

- deux amuses-bouches à base de saumon et gambas
- 1er plat : bavarois d'avocat parfumé au curry
- 2e plat : râble de lapin en rognonnade 
- un dessert : soufflé chocolat et mandarine.


Quatre heures plus tard, le jury - composé de maîtres cuisiniers de France, meilleurs ouvriers de France et de chefs reconnus - a noté la performance des finalistes sur différents critères. Côté cuisine, étaient notés la propreté de leur plan de travail, leur organisation, leur technique, leur notion du gaspillage et du temps, et côté dégustation, l'aspect, la tenue, la cuisson, la présentation et l'harmonie des mets. 

Après une longue attente, les résultats ont été annoncés avant le dîner de gala orchestré par Jean-François Rouquette. En plus de gagner le prix de la meilleure entrée et du plat, Gauthier Corzan (CFAR CCIT du Vaucluse, Paca), arrive à la première place, suivi d'Ariful-Islam Mozumder  (Faculté des métiers école hôtelière de Cannes, Paca) et d'Albane Auvray (EPMT, Paris-Île-de-France), qui a également remporté le prix du travail en cuisine. Régis Marcon a salué le travail des élèves parvenus jusqu'à ce stade du concours, déjà considérés comme "gagnants". En réunissant chefs et apprentis, l'association des maîtres cuisiniers de France a su rappeler l'importance de la transmission du savoir dans le milieu de l'art culinaire français. 


Camille Borderie
Journal & Magazine
Services