×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Christophe Marguin prend un nouveau départ avec Le Président

Restauration - lundi 15 janvier 2018 09:11
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Lyon (69) Après avoir vendu cet été le restaurant familial situé aux portes de la Dombes, le chef commence une nouvelle vie, lyonnaise cette fois.



Le bar est un élément central de la nouvelle affaire de Christophe Marguin.
Le bar est un élément central de la nouvelle affaire de Christophe Marguin.


Cela faisait plus de vingt-cinq ans que Christophe Marguin était à la tête du restaurant familial des Echets (Ain), créé par ses arrière-grands-parents en 1906 ! Mais après avoir décidé de le vendre, le chef - par ailleurs président des Toques blanches lyonnaises - a souhaité rebondir en s'installant cette fois au coeur de Lyon, dans le très chic VIe arrondissement. Christophe Marguin a ainsi jeté son dévolu sur le Président, une brasserie de quartier qui était au siècle dernier une institution. Son nom vient d'ailleurs du fait qu'il était fréquenté assidûment par le président lyonnais Edouard Herriot, qui habitait en face. 

"L'établissement était aussi le lieu de rendez-vous des notables et hommes d'affaires qui aimaient nouer des contrats en prenant un verre au bar. Mon souhait est d'ailleurs de recréer cette ambiance particulière et de fidéliser une clientèle business. J'ai ainsi gardé le comptoir qui date de 1962 et développé une carte autour d'alcools de qualité", explique Christophe Marguin. 

Si le chef a conservé le bar, il a entièrement rénové l'établissement dans un style art déco en faisant appel à l'architecte d'intérieur lyonnais Richard Bagur, avec qui il avait déjà travaillé. Le Président dispose aujourd'hui de 45 couverts et d'un salon privé pouvant accueillir jusqu'à 12 personnes.

 

500 références de vins

Pour sa nouvelle affaire, Christophe Marguin a recruté Alexis Lauriac, passé par plusieurs maisons étoilées (Christian Têtedoie, Anne-Sophe Pic, Laurent Petit…). Travaillant en binôme, les deux chefs proposent ainsi une belle cuisine de saison avec des plats signature comme les grenouilles sautées à la persillade et la volaille de Bresse à la crème. La carte est courte (ticket moyen de 50 €), mais deux plats sont renouvelés chaque semaine. 

Pour mettre en valeur leur cuisine, Christophe Marguin a misé sur une carte des vins de plus de 500 références. "La bonne surprise est que l'on vend beaucoup plus de bouteilles par rapport à notre ancien restaurant, qui était à la campagne. En ville, les clients peuvent boire davantage car ils ne sont pas obligés de prendre leur voiture. La clientèle du VIe arrondissement dispose d'un bon pouvoir d'achat, ce qui permet de réaliser de jolies ventes", se réjouit le chef. 

À ce jour, l'équipe du Président compte 10 salariés dont pour le moment, un certain Victor Marguin, le fils ainé du chef, passé par l'Institut Bocuse. Son frère, Gaspard, pourrait, lui aussi, rejoindre l'affaire familiale dans quelques temps.




Stéphanie Pioud
Journal & Magazine
N° 3786 -
25 novembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Orientation scolaire et formations pour adultes en CHR
par Virginie Barret et Jean-Philippe Barret
Services