×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Leaders Club : Kodawari Ramen élu meilleur concept de restauration de l'année en France

Restauration - mardi 14 novembre 2017 11:43
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

La palme d'or 2017 revient à Kodawari Ramen, « l'échoppe exigeante dédiée aux ramen en plein coeur de Paris » imaginée par Jean-Baptiste Meusnier.



Les palmes du Leaders Club France ont été décernées lundi lors d'une soirée au Musée des Arts Forains à Paris à l'issue des votes des membres, professionnels et fournisseurs. Sur 200 dossiers pré-sélectionnés, 8 nommés restaient en lice pour le titre de meilleur concept de restauration de l'année : Brut Butcher, Kitchen Ter(re), Le Bel Ordinaire, L'Etoile du Nord, Manko, Mersea, Shirvan et Kodawari Ramen.
Créateur du concept vainqueur, Jean-Baptiste Meusnier, explique s'être pris de passion pour les ramen lors de son premier voyage au Japon. Le trentenaire mûrit alors son projet de « reproduire cette expérience et toute son intensité en Europe, transposer l'ambiance, la rigueur, la qualité japonaise à une adresse parisienne ». Kodawari, qui signifie soucieux du détail, est un nom plutôt très bien choisi. Que ce soit pour le décor, une rue tokyoïte des années 60 ou dans l'assiette. Les fameuses pâtes sont réalisées sur place avec une machine japonaise à partir d'un blé qui pousse dans les Ardennes françaises pour l'enseigne puis transformé en farine au moulin artisanal de Gilles Matignon selon des exigences qui donnent cette texture particulière aux ramen. Ouvert depuis mars 2016, avec une moyenne de 300 couverts/jour, Kodawari Ramen aura une seconde « échoppe » à Paris en mars prochain.
La palme d'argent revient à Mersea, concept de restauration rapide autour du poisson, créé par Keyvan Badri avec une carte élaborée par Olivier Bellin, le chef 2 étoiles de l'Auberge des Glazicks à Plomodiern. Quant à la palme de bronze, elle revient à un autre chef étoilé, William Ledeuil, Ze Kitchen Galerie à Paris, qui a ouvert en juillet dernier, Kitchen Ter(re), un concept autour des pâtes fabriquées par Roland Feuillas à partir de blés anciens sans engrais ni labour et des bouillons qui « composent un terrain de jeu aux combinaisons illimitées ».
Le Leaders Club France, présidé par Nicolas Riché, président directeur général de Columbus Café & Co, a également remis la palme des palmes à Victor Lugger, co-fondateur avec Tigrane Seydoux de Big Mamma Group (6 restaurants à Paris), déjà récompensé la semaine dernière par le prix de l'entrepreneur de l'année par Gault&Millau.

 

Nadine Lemoine
Journal & Magazine
N° 3763 -
07 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Vins au restaurant
par Paul Brunet
Services