×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Denny Imbroisi lance son bistrot chic 100 % italien

Restauration - lundi 16 octobre 2017 10:00
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (75) L'ancien candidat à Top Chef est à la tête de son restaurant gastronomique parisien Ida depuis trois ans. Il vient d'ouvrir son bistrot, toujours sur le registre italien : Epoca.




Il y a trois ans, Denny Imbroisi a inauguré son premier restaurant, Ida, à Paris. Deux ans après sa belle prestation dans Top Chef, l'ancien sous-chef du Jules Verne d'Alain Ducasse et de William Ledeuil, se mettait à son compte en misant sur ses origines et en réinterprétant les plats italiens afin de proposer une cuisine d'auteur. "Ida c'est ma vitrine, j'y réalise ma cuisine signature. Le restaurant a été entièrement refait cet été afin de le positionner encore plus nettement comme gastronomique. En revanche, avec Epoca, qui vient d'ouvrir dans le même quartier, c'est un autre positionnement : une cuisine italienne traditionnelle, les recettes authentiques, le vrai goût de l'Italie, de son terroir, explique Denny Imbroisi. Chez Ida, on a 30 places, alors que chez Epoca, c'est quasi le double et on peut enchaîner deux services."

L'ancien restaurant Oudinot est devenu logiquement italien. Conçu par Emilie Bonaventure, décorateur-scénographe, la décoration inspirée de la période Art Deco cumule les codes couleurs noir, bronze, ocre, moutarde, luminaires vintage, petits carreaux au sol, tables et chaises noires style bistrot, comptoir en marbre… Pour cette aventure, Denny Imbroisi s'est associé au restaurateur Micaël Memmi (Le Zo, Paris VIII). 
 
À la carte, huit entrées dont les carciofi alla giuda (artichauts frits aux coeurs fondants) et trois propositions de charcuteries qui peuvent entrer dans le cadre d'un aperitivo - Epoca ouvre à 19 heures - et être accompagnées par l'un des trois cocktails créés pour le restaurant, comme le mademoiselle Epoca (Stolichnaya, sirop d'hibiscus, Florente, citron vert, menthe, prosecco). Suivent des plats de pâtes (spaghetonni cacio e pepe : fromage de brebis et poivre noir ; gnocchi alla sorrentina : gnocchis de pomme de terre, sauce tomates confites, mozzarella fondante), deux viandes et deux poissons avec un choix de quatre garnitures. Côté dessert, outre le tiramisu et la glace étouffée au café, on trouve une glace minute maison à partager pour 4 personnes (1 kg de glace présentée au centre de la table avec les petites cuillères). 90 % des vins sont italiens.

Epoca, qui va désormais ouvrir 7 jours sur 7 un mois après son lancement, emploie 5 personnes en cuisine et 4 en salle. Le ticket moyen ? 22 € le midi et 34 € le soir. Pour le déjeuner, une entrée et un plat du jour sont proposés à 20 € pour les 15 premiers clients. Denny Imbroisi a affiché complet dès l'ouverture. Le succès de Ida lui a permis d'être bien accueilli par les banques mais aussi par les clients qui attendaient cette ouverture. La notoriété du jeune chef d'entreprise depuis la saison 2012 de Top Chef a fait le reste sur les réseaux sociaux. Epoca est sur les rails.

 

Nadine Lemoine
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR (+ modèles de contrats et fiches de paie)
par Pascale Carbillet
Services